Horreur : un déséquilibré alcoolisé poignarde une paisible voilée !

Horreur : un déséquilibré alcoolisé poignarde une paisible voilée !


Abida, Dounia et Naahil, lmeilleures amies de la victime, précipitées sur les lieux, ne sont pas contentes.

A la recherche de faits divers passionnants (parfois appelés « non-agression », « non-attaque »), je suis tombée sur un article, assez exceptionnel en ce que la victime, pour une fois, est une paisible femme voilée, musulmane, ce qui, bien entendu, ne peut que secouer le pays tout entier. Comment est-ce possible ? Et quels sont les motifs de l’auteur ? La police se retrouve devant une énigme. Elle ne nous révèle que peu de détails : un homme d’une soixantaine d’années a violemment agressé (violemment ? Ça existe, les agressions en douceur ?) une authentique oumma de 24 ans planquée dans un colmatage textile hier soir en pleine rue à Sury-le-Comtal (Loire). Très alcoolisé (il ne peut donc en aucun cas s’agir d’un dévot coranique, ces convaincus d’Allah ne touchant pas à la moindre goutte d’alcool !), il a été placé en garde à vue et en salle de dégrisement.

Le journaliste se répète : « L’agression d’une rare violence (rare ? ça alors, il me semble pourtant que les journaux fourmillent de ce type de non-événement !) est survenue en pleine rue hier soir vers 18 h 30 et a jeté l’effroi dans le petit village de Sury-le-Comtal ». L’homme s’est approché d’une paisible voilée, faisant mine de lui demander un renseignement et s’est jeté sur elle en lui assénant plusieurs coups de couteau. Selon nos informations, la bâchée a été grièvement blessée au cou (tiens, tiens), au sternum et dans le dos. Hospitalisée en urgence (attention, surtout pas de médecin de sexe masculin, qui pourrait lui aussi subir une « blessure au cou » s’il s’approche), son pronostic vital était engagé. L’agression s’est déroulée sous les yeux du mari de la victime et de ses deux enfants (C’est tout ?).

Ce sont deux militaires de la brigade d’Andrézieux-Bouthéon arrivées sur place qui ont maîtrisé l’agresseur. Selon son entourage, l’homme serait dépressif (avec les meilleures raisons du monde, y a-t-il encore quelqu’un en France qui n’est pas déprimé ?). Il n’a aucun antécédent judiciaire. Une expertise psychiatrique a été diligentée par le parquet de Saint-Etienne qui a ouvert une enquête et saisi la brigade de recherche de la gendarmerie.

Trois autres personnes ont également été blessées. » L’auteur de l’attaque aurait été pris de démence », selon le Procureur de la République de Saint-Etienne. Je ne connais pas personnellement le magistrat, loin de moi de le critiquer, mais je pense qu’il se trompe et que le gardé à vue est peut-être précisément très lucide. Déprimé, mais lucide. Enfoncé, mais sagace. Brisé peut-être, mais clairvoyant. Morne tout en restant sensé. À plat, mais conservant son côté perçant. Sombre, toutefois plus éclairé que beaucoup d’autres.

Attendons-nous donc à de multiples et émouvantes marches blanches, à une accumulation de cierges, d’œillets, de peluches, à une visite personnelle du président de la République qui, par l’occasion, octroiera une légion d’honneur au mari en compensation de l’affreuse agression. Attendez-vous également à ce que les deux enfants traumatisés bénéficient sans attendre d’une allocation exceptionnelle, de visites fréquentes des voisines bien-pensantes chargées de repas, de gâteaux, de joujoux, de la gratuité des transports pour toute la smala si ce n’est pas déjà le cas, de l’installation immédiate dans une appartement encore mieux équipé, de vacances au pays.

Pendant ce temps, pas loin de là, à Cholet dans le Maine-et-Loire, six « jeunes » (CPF = chances pour la France) sans domicile fixe ont séquestré et torturé un adolescent croisé dans la rue. Les tortionnaires l’ont frappé à coups de poing et de pied. Puis déshabillé, il a subi des douches chaudes, puis froides. Sa tête, ses sourcils et ses aisselles ont été rasés par les six agresseurs. Les CPF sont généralement très courageux, excusez-moi de me répéter sans cesse, mais il suffit de penser à leurs tournantes, l’un des passe-temps favoris des lecteurs du coran. Il a subi des coups de bâton aux parties génitales. Détail encore plus sordide : les tortures ont été filmées avec un smartphone.
https://actu17.fr/maine-et-loire-un-adolescent-torture-durant-6-heures-a-cause-dune-rumeur/

Je vous tiendrai au courant des mesures prises pour punir les 6 CPF, probablement quelques heures de ratissage du jardin de la mairie, privation du smartphone pour une semaine. Et la victime n’aura pas l’honneur d’une visite officielle. Elle est déjà oubliée !

Anne Schubert

https://ripostelaique.com/horreur-un-desequilibre-alcoolise-poignarde-une-paisible-voilee.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.