Jean-Michel Ribes, le stalinien qui aurait joui à torturer du Français…

Jean-Michel Ribes, le stalinien qui aurait joui à torturer du Français…

Cet homme règle un vieux compte avec son pays. En savoir la raison est par avance perte de temps.

Il y a des gens, comme cela. Jusqu’au-boutistes de l’absurde.

On distingue là, de prime abord, une base de bêtise satisfaite, un socle, congénital, blocage de la raison apparu peut-être dès les premières heures de la vie.

Ces étranges créatures semblent incapables de revenir, ne fût-ce que de quelques degrés, sur l’angle aigu, quasi fermé, qui en constitue la pensée.

Autre chose cependant, plus profondément ancré : l’orgueil, capable de tout résumer à lui seul, avec son compagnon de misère intellectuelle, ce complexe de supériorité qui fait considérer tout ce qui n’est pas de la « famille » comme méprisable, dégoûtant et, lorsque le pouvoir sur les autres est offert par le hasard ou la volonté, digne ou non de continuer à vivre.

Ribes est à ce égard l’archétype du cadre stalinien ou khmer rouge, personnage unique et intrachangeable. Instruit et calculateur, veule et sournois, soumis par avance à celui de sa caste qui lui donnera l’arme suffisamment efficace pour agir à son niveau d’homme de culture. La France n’est pas avare de ce genre d’individu.

Il ferait un Boudarel présentable. Et après l’avoir soulagé, patient et persuasif, de ses fautes, il regarderait crever l’auteur, l’acteur ou le régisseur de théâtre enchaîné sans le moindre état d’âme.

Je le crois totalement dénué d’affect.

Amusons-nous pourtant, puisque nous sommes au spectacle : sa rage est plaisante à voir. On peut l’imaginer, associée à une corpulence certaine, moteur bourdonnant d’un cent mètres nage libre en direction d’un Zodiac flambant neuf livré par un passeur enrichi par la cargaison à des marins-acteurs pour théâtre forain.

Histrion (Larousse) Acteur antique qui jouait des farces grossières, avec accompagnement de flûte. En France, jadis, jongleur, baladin. Littéraire. Cabotin, charlatan ridicule : un histrion politique.

Un Jean-Michel Ribes, quoi.

Tancrède ن@Tancrede_Crptrs

« @matteosalvinimi est une pourriture absolue !
C’est un bubon qui filera se planquer en Amérique latine. »

Jean-Michel Ribes appartient au « camp du bien ».
Il peut se permettre ces insultes et cette ignoble insinuation sans avoir un tribunal médiatique et politique contre lui …

Vidéo intégrée

1 097 personnes parlent à ce sujet

Jean Sobieski

https://ripostelaique.com/jean-michel-ribes-le-stalinien-qui-aurait-joui-a-torturer-du-francais.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.