Macron et l’islam : la haute trahison érigée en système

Macron et l’islam : la haute trahison érigée en système

Qu’est ce qui peut bien relier Emmanuel Macron, le Premier ministre Édouard Philippe, l’ancien Premier ministre Alain Juppé ou encore François Hollande ? Tous ont effectué un passage par la French American Foundation dans le cadre de son programme « Young Leaders ».

Depuis la fin des années 70, cette fondation privée organise des séminaires de deux ans où une douzaine de jeunes Français côtoient les élites américaines de la même classe d’âge. Officiellement, l’objectif est de favoriser le dialogue franco-américain. En réalité, il s’agit de bien faire comprendre aux futurs décideurs français – entrepreneurs, responsables politiques, journalistes – les bienfaits de la mondialisation à l’anglo-saxonne.

Ce programme est révélateur de la stratégie d’influence d’une grande puissance.

Cette même stratégie d’influence est aujourd’hui reprise par les pétromonarchies du golfe qui, sous couvert d’accords commerciaux bilatéraux juteux avec les puissances occidentales, veulent imposer un changement civilisationnel profond, en douceur, à travers la mise en place méthodique de l’islam sur leur sol.

Désormais, les grands pays occidentaux comme la France, détenteurs d’une industrie de l’armement, qui veulent pénétrer le marché moyen-oriental comme l’Arabie saoudite ou encore le Qatar, doivent montrer patte blanche et accepter ce qu’on leur demande, fermer les yeux sur le développement, le financement et l’implantation de l’idéologie de la confrérie des Frères musulmans.

Toute une génération d’énarques, d’inspecteurs des finances, d’agents du renseignements en fin de carrière sont ainsi recasés dans des agences de publicités ou de lobbying pour défendre l’intérêt des pays comme le Qatar et l’Arabie saoudite.

Ces structures privées n’hésitent pas à leur faire miroiter la perspective de gagner en quelques années autant que durant toute leur carrière passée.

Tentant ! D’autant qu’ils éprouvent le sentiment d’aller dans le sens de l’Histoire.

La fin de l’identité nationale et de la nation.

À l’image d’un Édouard Philippe qui, lorsqu’il était maire du Havre, n’a pas hésité à octroyer en toute connaissance de cause à une organisation islamiste, le « Havre du savoir « une dotation en milliers d’euros pour le développement de ses activités cultuelles et culturelles et à accepter la construction d’une mosquée affiliée aux Frères musulmans.

https://youtu.be/y7_HoqgRyUM

https://youtu.be/7uFCykXiedg

Quant à  monsieur Alain Juppé, ancien maire de Bordeaux, il a introduit médiatiquement un dénommé Tareq Oubrou, autodidacte autoproclamé imam et Frère musulman comme un des  dignes représentants de l’islam  « éclairé » de France, aujourd’hui décoré de la légion d’honneur.

Avec les conséquences que nous observons au quotidien, ces aveuglements et ces trahisons auront des implications encore plus graves dans le futur.

Nul doute que le moyen pour mettre fin à ces incuries est une mobilisation générale citoyenne.

Luiz Viriate

https://ripostelaique.com/macron-et-lislam-la-haute-trahison-erigee-en-systeme.html

Un commentaire sur « Macron et l’islam : la haute trahison érigée en système »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.