Délinquance : forte hausse des cambriolages en 2019

Merci

‪Selon un sénateur, 45% des suspects de cambriolages sont des migrants.

Délinquance : forte hausse des cambriolages en 2019

S’ils avaient connu une baisse en 2018, les cambriolages reviennent en force au premier semestre 2019.

Un chiffre inquiétant. Si les cambriolages d’habitations principales et secondaires avaient connu une baisse de 6,79% au cours de l’année 2018, ils reviennent en force au premier semestre 2019, avec une hausse de 1,15% depuis le 1er janvier, comme le rapporte Le Figaro. Les vols avec effraction sont ainsi passés de 114 917 à 116 237, soit 645 par jours en moyenne.

La faute aux migrants ?

Le département le plus touché par cette résurgence est Paris, avec 6 679 faits signalés au parquet. Suivent ensuite le Nord (5 274), la Gironde (3 588) et le Val-d’Oise (2 434). C’est la Haute-Marne qui accuse le plus gros taux de hausse sur six mois, avec 36%, suivie de l’Aube, avec 34%, et de la Marne, avec 26%. Dans la grande couronne parisienne, la Seine-et-Marne et les Yvelines s’en tirent bien, avec une baisse de 12%. A contrario, la situation se dégrade dans les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis.

SUR LE MÊME SUJET

Une hausse dont la maire de Paris Anne Hidalgo n’a pas hésité à se défausser, en mettant en cause le gouvernement. Elle a même estimé, le 21 juin dernier, que l’explosion des crimes et délits dans la capitale était due à la police, qui laissait filer la délinquance dans le but de la fragiliser. De son côté, le sénateur LR de Paris Pierre Charon, a accusé Mme Hidalgo de jouer « au pompier-pyromane par son appel de bienvenue aux migrants en 2015 ». Il rappelle ainsi que « 45% des personnes mises en cause dans ces nouvelles délinquances sont des migrants ».

La police dépassée

En tout cas, cette augmentation des cambriolages est source d’une réelle inquiétude pour la police. Pour le secrétaire général de Synergie-officiers Patrice Ribeiro, « les policiers ont vu le nombre de leurs missions se multiplier au fil des ans, ce qui disperse les efforts et laisse moins de temps pour enquêter ». Le Syndicat indépendant des commissaires de police (SICP) dénonce, lui, « la complexité croissante des procédures qui oblige à passer plus de temps sur des affaires simples, ce qui signifie moins de dossiers traités chaque semaine et moins de délinquants d’habitude mis en cause ».

Cette hausse effraie également beaucoup les Français, qui sont 53% à craindre fortement d’être victimes d’un cambriolage, selon un sondage OpinionWay pour Covéa, Verisure et Saretec, relayé par Le Figaro. De plus, ils sont 28% à avoir déjà subi un vol avec effraction.

https://www.valeursactuelles.com/societe/delinquance-forte-hausse-des-cambriolages-en-2019-109449?fbclid=IwAR1RL13CnSKBftDekMhysfWKbvZNeKCKoMW75DxEfZzJk1byIGIG5E0uuMs

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.