Municipales 2020 : à Paris, Dati brille par son absence au Conseil municipal

🗣 « Quand elle vient, c’est pour rire et raconter les derniers potins », critique un élu 💥

Municipales 2020 : à Paris, Dati brille par son absence au Conseil municipal

L’actuelle maire du 7e arrondissement est souvent critiquée pour son absentéisme lors des séances de l’assemblée municipale parisienne.

Déterminée à se présenter à Paris, quand bien même elle ne serait pas investie par LR, Rachida Dati ne part pas du bon pied. En effet, selon Le Parisien, l’actuelle maire du 7e arrondissement de la capitale est souvent brocardée pour son taux élevé d’absentéisme au Conseil municipal.

« Quand elle vient, c’est pour rire et raconter les derniers potins »

Et quand l’ex-garde des Sceaux daigne honorer ses collègues de sa présence, elle passe rarement inaperçue. La dernière fois, elle est même venue accompagnée… de sa fille Zohra. « C’est normalement interdit et quelqu’un est venu le lui rappeler. Elle n’est pas restée longtemps mais elle a expliqué qu’elle n’avait personne pour garder sa fille », déplore une conseillère de Paris auprès du quotidien francilien. « On ne la voit pas souvent ici, et quand elle vient c’est pour rire et raconter les derniers potins sur les uns et les autres sans vraiment suivre les débats », surenchérit un élu. Si bien que la maire du 5e Florence Berthout, ancienne présidente du groupe LR, (parti qu’elle a quitté récemment), l’avait un jour prié de baisser d’un ton. « Il y en a qui travaillent », avait-elle soupiré avant de se faire rabrouer par Rachida Dati.

SUR LE MÊME SUJET

« Pas question de se la mettre à dos », selon un ancien député

Pourtant, d’après les relevés des feuilles de présence de l’année 2018 que Le Parisien s’est procuré, la maire du 7e arrondissement n’aurait été absente qu’une demi-matinée. « Il suffit qu’elle soit là en début de matinée et début d’après-midi pour émarger », confie-t-on à l’Hôtel de Ville. « Il m’est déjà arrivé de la croiser le matin, en tenue sportive, passer signer le registre de présence et repartir aussitôt sans même avoir mis les pieds dans l’hémicycle », s’offusque un autre maire d’arrondissement, qui préfère garder l’anonymat. Car oui, « pas question de se la mettre à dos », reconnaît un ancien député. Contactée par le quotidien, Rachida Dati, qui cumulait néanmoins un mandat d’eurodéputée en 2018, n’a pas rappelé les journalistes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.