Avec Macron, c’est la république des homards et des clowns LREM.

Avec Macron, c’est la république des homards et des clowns LREM

Avec Macron, président des homards de la république, les clowns et les stagiaires sont devenus les porte-parole de la France ! Quand les clowns de cirque LREM deviennent la voix de la France, la Sibeth est tout naturellement la porte-parole du gouvernement de la république des homards et des clowns LREM.

Benoît Rayski sur Atlantico : « Quand Sibeth Ndiaye s’en va-t-en guerre, c’est du lourd ». Et ça donne ce qui suit : « On met le focus sur le fait que des supporters algériens ont manifesté leur joie. Il faut remettre les choses à plat. Est-ce qu’on a connu des débordements de la nature de ceux qu’on a connus ? Avec les Gilets jaunes, on a eu des centres villes mis à sac ! » Ce n’est pas tous les jours qu’une pensée lumineuse éclaire (la république des homards et des clowns LREM). Les supporters algériens ont « manifesté leur joie », ce qui est (bien). Les Gilets jaunes ont « manifesté leur colère », ce qui est (mal). Les Gilets jaunes ont envahi nos rues pendant sept mois. Les supporters algériens ont eu la délicatesse de se montrer pendant deux soirs seulement (demi-finale, finale). Et on casse plus en sept mois qu’en deux jours. Oui, Sibeth a vu juste !

Les (méchants) Gilets jaunes agitaient des drapeaux français, emblèmes de la colonisation honteuse quand les (gentils) supporters algériens brandissaient les drapeaux algériens, symbole de leur indépendance.

Moralité : « Les méchants Gilets jaunes, c’était bien pire que les gentils supporters algériens » !

Avec Macron, après Hollande, les faux diplômes sont devenus des modèles pour la France !

Marie Berger sur RR : « Après les Fake News… les Fake diplômes de nos immigrés… Un ingénieur (double diplôme école et universitaire) voit l’apparition d’un phénomène dans un métier jusque-là relativement préservé. Un (outre-méditerranéen) âgé d’une vingtaine d’années est « ingénieur en chef », alors qu’il a eu du mal à avoir son bac pro ! À part le mensonge sur un document officiel, les conséquences sont limitées. Un (outre-méditerranéen) a qualité d’ingénieur senior incompétent au point de ne pas posséder les bases du métier : c’est un imposteur (du genre LREM). Comment a-t-il procédé pour embobiner son monde ? Il est toujours resté très vague sur ses « travaux ». Pour feindre d’avancer sur le projet courant, il allait picorer des réponses à droite et à gauche, jamais à la même source… Il fallait mettre un terme à la mascarade !

Au nom de la Sainte Quaternité : victimisation-racisme-discrimination-stigmatisation, la mascarade a duré trois mois. La question qui vient tout de suite : Quid des centrales nucléaires ? Quid des établissements sensibles ? Quid de la fonction publique ? Quand on voit la désinvolture de l’État LREM qui laisse filer des milliards d’aides sociales indues, sans contrôle, sans suivi, le sbire aurait été incrusté comme un cancer pour la titularisation, avant que la supercherie soit découverte ! Ce qui est vrai pour le monde de l’ingénierie peut-il l’être pour la médecine ? Combien de Fake diplômes dans nos hôpitaux ? La prochaine appendicectomie de votre enfant sera-t-elle réalisée par un Sauveteur Secouriste du Travail ? (Résistance Républicaine)

Michel Janva sur le Salon beige : « La forme et l’élégance au service de l’État« . Du Père Danziec sur Valeurs Actuelles : Karl Lagarfeld décédé, un communiqué de l’Élysée salue « une icône qui a contribué à définir le style et l’élégance à la française » (qui) a « porté la sensibilité européenne (???) au plus haut ».

Depuis, cinq mois ont passé. Sur twitter, Nadine Morano, s’avoue outrée des « tenues de cirque » de Sibeth Ndiaye. Les réactions ne tardèrent pas : la députée européenne aurait utilisé un stéréotype de type raciste pour fustiger les tenues d’une LREM d’origine sénégalaise. Le LREM trop subtil Le Gendre exige des excuses. Si l’habit ne fait pas le moine, chacun sait pourtant qu’il y contribue largement. L’identité se reconnait d’autant plus que l’habit le manifeste. Et que son port est éclatant aux yeux de tous. L’habit a du sens. Il ne fait pas que couvrir ou protéger. Il suggère ou signifie. Il met en valeur et porte un message.

L’élégance du vêtement a valeur de civilisation (ce que Macron veut déconstruire !) Avoir de la tenue, c’est d’abord avoir de la retenue. Le député Ruffin, rappelé à l’ordre pour ses tenues trop décontractées, prouve que l’étiquette s’applique sur les bancs de l’Assemblée Nationale et dans une plus large mesure à l’ensemble des corps de l’État. Macron aurait été bien inspiré de le rappeler à Sibeth N’Daye et à ses kebabs.

JORF n°0176 du 29 juillet 2017 : Décret du 28 juillet 2017 portant nomination d’une ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles Arctique et Antarctique – Mme ROYAL (Ségolène)

Le Président de la République (des homards et des clowns LREM !), sur le rapport du Premier ministre et du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, décrète : Mme Ségolène ROYAL est nommée ambassadrice, chargée de la négociation internationale pour les pôles Arctique et Antarctique, à compter du 1er septembre 2017. Le Premier ministre, le ministre de la transition écologique et solidaire et le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sont responsables de l’application du décret, publié au Journal officiel de la République française. Fait le 28 juillet 2017. Signé : Macron, Édouard Philippe, Le Drian, Nicolas Hulot !

Ségolène recasée par la République des homards et des clowns LREM, comme « ambassadrice des pôles » deviendra chargée des négociations internationales pour les pôles Arctique et Antarctique. Ségolène Royal était au premier rang du meeting de second tour de Macron, le 1er mai à la Villette, et elle a été bien récompensée par le président de la République des homards et des clowns LREM. Elle, qui a fait fondre les finances de la Région Poitou-Charentes, est désormais en charge de la préservation de la banquise…

Déjà en 2009, Sarkozy avait osé créer ce poste sur mesure d’ambassadeur aux pôles Arctique et Antarctique pour Michel Rocard mort en 2016. Depuis, le poste était vacant. En 2013, un amendement au Projet de Loi de Finances fait que cette ambassade thématique de la République des homards et des clowns LREM est rémunérée à hauteur de 47 286 euros par an, ce à quoi il faut ajouter 32 379 euros de frais de mission pour la responsable et son équipe. Ce recasage est un coup de Macron, président de la République des homards et des clowns LREM. Il reprend une pratique de Hollande généreux vis-à-vis de ses serviteurs.

En 2016, le syndicaliste Chérèque était nommé haut commissaire à l’engagement civique, Lepaon nommé à l’Agence de la langue française pour la cohésion sociale, deux conseillers ministériels agricoles étaient généreusement recasés en avril 2017…

Au total : Ségolène est payée 42000 euros comme ambassadeur des pôles pour ne rien faire !

Michel Onfray : Agnès Saal (très Saal) va bientôt retrouver sa légion d’honneur !

SAAL très saal (2007). J’avoue avoir du mal à comprendre comment fonctionne le cerveau des gens détraqués… La dénommée Agnès Saal, énarque apparatchik de la République (des homards et des clowns LREM) nommée aux grands postes d’État, a été directrice générale de la Bibliothèque nationale de France (BNF), puis présidente de l’Institut national de l’audiovisuel (INA). Pour n’avoir fait que son travail (???), elle a été élevée au grade de commandeur des Arts et Lettres, puis à celui d’officier de l’Ordre national du mérite, et à celui d’officier de la Légion d’honneur : c’est beaucoup de médailles pour de si petits champs d’honneur…

Or, ses états de service sont connus : elle a plus défrayé la chronique des faits divers que celle de la BNF ou de l’INA où elle n’a laissé aucune trace sur le terrain culturel. Mais elle a laissé des traces portées à la connaissance du public ! La dame s’est fait connaître pour des factures de taxi (honteuses) mirifiques : des dizaines de milliers d’euros de frais. C’était trop pour la dame. D’autant qu’au regard des dites factures, on constatait qu’elle avait un talent pour l’ubiquité (des homards et des clowns LREM), puisqu’elle était capable de circuler dans deux taxis différents en même temps ! Quand on a découvert que, directrice de l’INA, elle dépensait autant de frais de taxi qu’un régiment, son grade d’officier de la Légion d’honneur a été annulé.

Ce qui semblait vouloir dire que, s’étant déshonorée, la dame ne pouvait plus se prévaloir d’un grade de la Légion d’honneur. Rien que de très normal… Mais ce qui paraît anormal, étrange, bizarre, c’est que, en même temps (dans la République des homards et des clowns LREM !), la dame a pu conserver le grade de Chevalier ! Est-ce à dire qu’il y a des degrés dans le déshonneur et que certains déshonneurs peuvent permettre tout de même d’obtenir des honneurs (en deux mots) ? Et si oui, lesquels ? Des déshonneurs honorables, voilà qui intéresse… C’est voler, mais pas trop ? Mentir, mais pas beaucoup ? Taper dans la caisse (de la République des homards et des clowns LREM !), mais pas au-delà d’une certaine limite ?

Il semble que, dans le cas de la dame Saal, ce soit voler le contribuable, taper dans la caisse de l’État, détourner l’argent public, pratiquer l’abus de bien social, mais dans des limites raisonnables décrétées par… le président des homards de la république ! Si le grade d’officier de la Légion d’honneur est bel et bien annulé, celui de chevalier de la Légion d’honneur est seulement suspendu pendant deux ans ! Autrement dit, on se déshonore mais, sans rien faire, deux ans plus tard, son honneur (de homard) est restauré !

L’énarque est désormais haut fonctionnaire à l’égalité, la diversité et la prévention des discriminations auprès du secrétaire général du ministère de la culture (des homards et des clowns LREM !) En 2021, Agnès Saal va pouvoir à nouveau porter sa Légion d’honneur et sa décoration de l’Ordre national du mérite.

(La République des homards et des clowns LREM est bien loin des) civilisations de l’honneur dans lesquelles, d’abord, on considérait le déshonneur comme la pire des choses, ensuite, si l’on s’était déshonoré, on estimait qu’on ne recouvrait son honneur perdu qu’en s’ôtant la vie et non pas en attendant deux ans tranquillement à pantoufler dans un poste offert par la République (des homards et des clowns LREM) et grassement payé par l’argent des contribuables. Et en même temps, Marine Le Pen attend son heure en regardant les courbes des sondages. À cette heure, ils sont très bons pour elle. (adapté de Michel Onfray).

Thierry Michaud-Nérard

https://ripostelaique.com/avec-macron-cest-la-republique-des-homards-et-des-clowns-lrem.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.