Le monde attendait un leader écologique charismatique, légitime et compétent. Avec Greta Thunberg, on vient de lui servir un grand chaman de l’écolo-catastrophisme.

Entre nous je me demande si cette nana a toute sa raison, a la voir elle brille pas par son intellect ,et  je dirais même qu elle m inquiète beaucoup…. comment les bobos gauchistes peuvent croire les propos d une morveuse   ignare,  qui vous endort en vous racontant des conneries alors qu elle ne connait rien au climat ou a l écologie ? notre société devient débile ….. Le monde attendait un leader écologique charismatique, légitime et compétent. Avec Greta Thunberg, on vient de lui servir un grand chaman de l’écolo-catastrophisme

Greta Thunberg, “La psychologie des foules” appliquée à l’écologie

Pour être efficace, l’écologie doit répondre à une approche rationnelle, pragmatique, scientifique. Vouloir éveiller les consciences est une noble cause derrière laquelle se cachent parfois des intentions et un mode opératoire assez détestables. Le monde attendait un leader écologique charismatique, légitime et compétent. Avec Greta Thunberg, on vient de lui servir un grand chaman de l’écolo-catastrophisme.

Si le constat d’une dégradation de notre environnement est partagé par tous, ses causes ne doivent cependant pas être considérées comme exclusives de l’activité humaine, pas plus que ses conséquences ne peuvent se résumer aux tirades divinatoires de ce nouveau gourou climatique bombardant la planète de sophismes idéologiques qui, s’ils suscitent l’intérêt du plus grand nombre, finiront immanquablement par fatiguer les foules aussi facilement manipulables qu’enclines au rejet spontané des “effets de groupe”.

Tout, dans le phénomène “Greta Thunberg”, fait appel à l’émotion en faisant passer des messages négatifs. S’agit-il de susciter ou de contraindre ? De porter un message d’espoir ou de faire peur ? Ainsi la fantomatique Greta a-t-elle récité, lors de son intervention au Forum économique Mondial de Davos en janvier 2019, un message apocalyptique, formulé en ces termes : « Je ne veux pas de votre espoir, je veux que vous paniquiez, que vous ressentiez la peur que je ressens tous les jours et que vous agissiez. »

Nos gouvernements ne profitent pas de cet « effet Greta » pour annoncer l’augmentation des budgets Recherche et développement ni de nouvelles mesures de protection de l’environnement aux effets bénéfiques pour le bien-être du contribuable. Déjà, de nouvelles idées de taxes écologiques, comme la surtaxe sur la consommation d’eau courante ou une écotaxe sur les déplacements en avion sur pointent le bout de leur nez….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.