Les Algériens ont ridiculisé la France un 14 juillet : merci Macron !

Les Algériens ont ridiculisé la France un 14 juillet : merci Macron !

Quel magnifique dimanche 14 juillet avons-nous passé : feux d’artifice, défilé, Gilets jaunes, Gilets noirs et Black Blocs, vandalisme, incendies de voitures, agressions contre les forces de l’ordre, drapeaux algériens sur toutes les « Unes », déclarations communautaires sur la suprématie de la race aryenne algérienne et sur le racisme de Victor Hugo, et j’en passe des meilleures !

J’ai suivi les informations sur toutes les chaînes de télévision : La 2, BFM TV, CNews et même LCI, et bien je n’ai pas vu une seule image sur l’occupation et l’évacuation du Panthéon par quelques dizaines de « sans-papiers », ni sur la manifestation qui s’est déroulée devant le commissariat du Ve arrondissement de Paris, où une bande de membres d’un « Collectif de soutien aux Gilets noirs » demandait la libération immédiate de la vingtaine de clandestins interpellés et, surtout, qu’on ne les place pas en rétention et qu’on leur délivre à tous « des papiers » (Nous vous les présentons sur cette photo !).

Rien non plus sur la visite que leur a faite La France Insoumise, Coquerel et Obono, au milieu d’une salve d’applaudissements.

Rien non plus, puisqu’il était question de sport, pas d’image sur le but qui a permis au Sénégal d’accéder à la finale de la CAN, et qui affrontera l’Algérie. Il s’agissait pourtant d’une demi-finale identique, mais il est vrai que les électeurs franco-algériens sont infiniment plus nombreux que les électeurs franco-sénégalais, n’est-ce pas ?

En revanche, sur toutes ces chaînes de télévision on a pu constater comment les forces de l’ordre ont su maîtriser les manifestations qui se sont déroulées aux alentours des Champs-Élysées mais étaient totalement absentes et invisibles contre les dégradations, les incendies, etc. des supporters algériens partout en France.

Elles ne peuvent pas être partout, n’est-ce pas M. le ministre de l’Intérieur ? Il faut bien faire un choix. Après tout il ne faut surtout pas que l’Algérie soit insultée… la France on s’en moque, n’est-ce pas !

Dans quel pays de sauvages vivons-nous !

À Nancy, l’Hôtel Saint-Georges, rue du Tapis vert, a été reconverti en logements sociaux.

Samedi soir, vers 21 h, un bébé, une petite fille âgée de un an, est morte des suites d’actes de maltraitance infligés par ses (parents), plutôt par des monstres car, il semblerait qu’il serait question d’un viol.

Ce petit bébé est décédé à son arrivée à l’hôpital de Nancy-Brabois, où il avait été conduit en état d’urgence vitale d’une extrême gravité.

Les parents indignes ont été placés en garde à vue.

Nous attendons de savoir qui ils sont pour pouvoir les maudire !

À Canet-en-Roussillon (Pyrénées Orientales) ce 14 juillet vers 19 h 30, Martin, un jeune garçon de 12 ans atteint de myopathie, se baignait à l’aide d’un « tiralo » (appareil adapté au sable pour aider les personnes handicapées), entouré par ses proches.

Il avait laissé son fauteuil roulant sous le poste de secours n° 2.

De retour, après sa baignade, le fauteuil avait disparu.

Son grand-père, président de l’école de rugby de l’USAP, a qualifié cet acte de scandaleux et d’inadmissible.

Pour ma part, ce vol me laisse un certain dégoût et une envie de gerber sur ces voyous capables d’une telle action.

Son coût : environ 1 000 euros, sera-t-il pris en charge par les assurances ?

Une jeune fille de 17 ans a été violée en pleine rue, dans la nuit de lundi à mardi, vers 2 h, à proximité de l’arrêt de bus « Sablons », boulevard de Chantourne, à la limite des communes de La Tronche et Meylan, près de Grenoble.

Le violeur, un voyou d’origine guinéenne âgé de 20 ans, identifié grâce aux images de vidéosurveillance et sans antécédents judiciaires, a été mis en examen pour viol par le procureur de Grenoble, après avoir été appréhendé vendredi par la brigade de gendarmerie de Meylan.

Dans la nuit de samedi à dimanche, vers 2 h 30, à Romainville (93), cité Youri Gargarine, un individu âgé d’une vingtaine d’années, inconnu des services de police, a été tué à coups de couteau.

Il était entouré de plusieurs individus mais les raisons de ce meurtre ne sont pas encore connues.

Jeudi soir, c’est à Lyon (Rhône) à la station de métro « Bellecour » qu’un homme a été violemment agressé par trois mineurs qui, après l’avoir roué de coups, lui ont arraché la chaîne en or qu’il portait autour du cou.

Le lendemain, vendredi, les policiers ont identifié ces trois mineurs à la même station de métro, alors qu’ils envisageaient probablement de récidiver, et ont procédé à leur arrestation.

L’un des trois mineurs a été remis en liberté. Il attendra les deux autres devant la porte, ce qui ne saurait tarder ! Nous aimerions connaître leurs origines ?

Manuel Gomez

 

https://ripostelaique.com/les-algeriens-ont-ridiculise-la-france-un-14-juillet-merci-macron.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.