C’est la crise pour les Gilets jaunes, c’est la fête pour les milliardaires

C’est la crise pour les Gilets jaunes, c’est la fête pour les milliardaires

.
Chacun se souvient de cette étude de l’OFCE, l’Observatoire français des conjonctures économiques, qui nous apprenait récemment que le niveau de vie des Français avait baissé de 440 euros par an entre 2008 et 2016.
.
Mais ne généralisons pas. Nos  milliardaires se portent mieux que jamais. Ils sont les premiers de la classe !
.
Selon le Top 500 mondial de Bloomberg, les 14 milliardaires français de ce classement ont vu leur fortune augmenter de 34,8 % depuis le 31 décembre 2018 !
Record mondial !
.
Le livret A se contente de 0,75 % par an…
.
La croissance de leur patrimoine se monte à  69 milliards d’euros sur six mois.
.
Au top de la croissance des très grandes fortunes suivent les Thaïlandais, les Singapouriens, les Danois, les Japonais, les Chinois.
.
Les Américains font pâle figure avec une croissance de 15 % sur six  mois.
.
.
Depuis le 1er janvier 2019, la fortune cumulée de Bernard Arnault, François Pinault et Françoise Bettencourt Meyers a progressé de 46 milliards d’euros ! À titre de comparaison, l’impôt sur le revenu rapporte 80 milliards par an à l’État.
.
46 milliards en 6 mois, c’est le prix de 15 porte-avions, alors que la France n’a pas les moyens de s’en payer un deuxième et se contente d’un PA opérationnel à mi-temps !
.
Ce qu’ont gagné les trois principales fortunes de France en six mois, c’est l’équivalent de 1,5 fois le budget annuel de la Défense !
.
Tandis que Macron creuse chaque jour dette et déficits pour financer le coût démentiel de l’immigration, nos grosses fortunes nationales engrangent les milliards par dizaines.
.
Certaines de ces fortunes ont été acquises à la force du poignet en partant de zéro et méritent notre admiration. Mais d’autres sont sans doute moins louables.
.
Des milliardaires, il en faut, mais à condition que les Gilets jaunes n’aient pas le frigo vide.
.
Après la révolte des Gilets jaunes, qui ont obtenu 30 à 50 euros de pouvoir d’achat supplémentaire chaque mois, il est permis de s’interroger sur l’avenir de nos sociétés libérales livrées à un mondialisme débridé, où l’argent n’a ni odeur, ni frontières, ni patrie.
.
Car les laissés-pour-compte sont légion.
.
La mondialisation a sorti bon nombre de pays du tiers-monde de la misère, argument avancé par ses apôtres, mais on évacue systématiquement son coût pour les sociétés occidentales. Car elle a liquidé notre industrie et notre agriculture, laissant sur le carreau des millions de Gilets jaunes et de paysans ruinés.
.
Ce sont les Gilets jaunes qui paient la facture de la mondialisation et de l’immigration, pas les milliardaires et le grand patronat.
.
Les gouvernements successifs ont maintenu artificiellement le niveau de vie par l’emprunt. Mais avec un endettement de 100 % du PIB, la fête est finie.
.
Le système ne pourra pas tenir éternellement et finira par s’effondrer.
.
Entre l’immigration de masse qui monopolise l’énergie du pays, et la concurrence sauvage imposée par les mondialistes avec des traités commerciaux criminels, qui laminent notre industrie et notre agriculture, nous courons au désastre.
.
Mais pour l’instant, c’est la politique de l’autruche qui prévaut. Le choc de la révolte n’en sera que plus violent…
.
Jacques Guillemain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.