Une nouvelle preuve que les musulmans sont les principales victimes des attentats…

Une nouvelle preuve que les musulmans sont les principales victimes des attentats…

Le père inconsolable, avec sa nouvelle femme…

On ne le répétera jamais assez : les musulmans sont des victimes !

Parfaitement ! Vous pouvez bien soulever un sourcil interrogateur, pendant que votre index se tape contre votre front, vous demandant quelle mouche me pique aujourd’hui… en voici l’éclatante démonstration : Tahar Mejri, papa de Kylan Mejri décédé le 14 juillet 2016 lors de l’attentat de Nice, vient de mourir à son tour…de chagrin (à 42 ans, vous vous rendez compte ma pauv’dame ?) … pendant que les parents des autres victimes osent continuer à vivre, de manière totalement indécente.

Bien évidemment, il faut être musulman pour comprendre l’étendue du chagrin d’un père qui perd sa femme et son enfant dans des conditions dramatiques ; surtout un garçon… c’est en tous cas ce que j’aurais assez tendance à penser, puisque s’il s’était agi d’une fille, le chagrin du papa inconsolable eût été vraisemblablement plus supportable ; les filles étant en tous points inférieures aux garçons, donc moins précieuses… c’est Allah qui l’a dit !

D’ailleurs, il avait bien réussi à remplacer sa première épouse, morte également dans l’attentat, mais n’arrivait pas à supporter la perte de son fils… c’est dire l’étendue du chagrin de cet homme.

Combien de victimes lors de cet attentat ? 86 au total !

Et que font les journaleux, à propos de tous les parents et amis éplorés qui pleurent avec discrétion et dignité, dans l’indifférence générale ???

Eh bien ils font comme toujours, ils sautent sur l’occasion inespérée de démontrer une nouvelle fois à quel point les musulmans sont les premières victimes d’actes commis par des islamistes… n’ayant pourtant aucun rapport avec l’islam ! La nuance n’étant perceptible que par eux-mêmes, échappe forcément aux simples d’esprits que nous sommes !

Partout la même expression pour bien faire pleurer dans les chaumières, soulignant, via l’identité révélée, qu’un musulman s’est laissé littéralement mourir de chagrin, sous-entendant par conséquence, la monstruosité des autres, persistant à vivre malgré leur chagrin, en rien comparable à celui du pauvre homme

Sur Europe 1, sur La Montagne.fr : « le père d’une jeune victime meurt de chagrin »

https://www.europe1.fr/societe/attentat-de-nice-le-pere-dune-jeune-victime-meurt-de-chagrin-3904655

https://www.lamontagne.fr/paris-75000/actualites/trois-ans-apres-l-attentat-de-nice-le-pere-d-une-jeune-victime-meurt-de-chagrin_13583697/

Même RTL Belgique, qui n’a sûrement pas suffisamment de victimes belges dues aux « extrémistes », y va de son couplet sur la mort de cet homme avec un « mourir d’aimer » mélodramatique à souhait.

https://www.rtl.be/info/monde/france/-mourir-d-aimer-tahar-mejri-le-pere-du-petit-kylan-mort-dans-l-attentat-de-nice-est-decede-1132920.aspx

Jusqu’à « l’éminent » maire de Nice, Christian Estrosi qui s’est fendu d’un tweet, c’est dire l’importance de l’événement !

S’est-il suicidé (une enquête est ouverte) ? A-t-il été terrassé par un cancer véhiculé par son chagrin, ou par toute autre maladie ??? Personne ne sait, parce que personne ne s’en soucie… seul l’important est qu’un pauvre musulman, comme tant d’autres avant lui, a fini de souffrir des actes commis par des irresponsables n’agissant « pas au nom de l’islam » !

Et bien sûr quand, à chaque attentat, égorgement, viol, agression… l’identité du ou des auteurs est soigneusement tue, là au contraire celle du pauvre père éploré est largement révélée, de même le récit de son insupportable chagrin… histoire que tout le monde comprenne bien que les musulmans sont avant tout des victimes !

Puisqu’on vous dit que ces « braves gens » sont innocents !

Bon, en même temps comme dirait l’autre, il est clair que parmi les parents de victimes « non musulmanes », certains n’attendent même pas que le corps des victimes ait refroidi pour glapir sur les ondes « qu’ils n’auront pas ma haine » ; ils, ce sont les assassins islamistes, immédiatement pardonnés, et même carrément plaints, parce que totalement irresponsables… pour toutes sortes de raisons, que les Bisounours bien-pensants sauront bien mieux que moi vous expliquer.

Comment, à partir de là, ne pas reconnaître qu’une nouvelle fois les musulmans sont infiniment supérieurs aux mécréants ?

Salauds de parents de victimes d’attentats… qui ne meurent pas de chagrin et osent continuer à vivre après la disparition de leur enfant !

Personnellement, je ne suis pas sûre de pouvoir promettre à ceux qui me sont le plus chers que je mourrais immédiatement de chagrin si malheur leur arrivait par la main d’un protégé des pouvoirs publics… mais ce dont je suis certaine, c’est qu’avant, je ne ménagerais pas mes efforts pour que justice soit faite, et bien faite…

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://ripostelaique.com/une-nouvelle-preuve-que-les-musulmans-sont-les-principales-victimes-des-attentats.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.