Quand la mafia russe entre à l’Elysée par la petite porte.

photo of two red dices
Photo de Jonathan Petersson sur Pexels.com

Vincent Crase, mis en examen aux côtés d’Alexandre Benalla, a reçu 294.000 euros venant d’un oligarque russe proche de Vladimir Poutine. Et cela un mois avant son licenciement.

Une affaire dans l’affaire ? Le 31 juillet dernier, Vincent Crase, un proche d’Alexandre Benalla, avait été mis en examen et limogé de LARem pour son intervention musclée à la place de la Contrescarpe lors de la manifestation du 1er mai. Il était essentiellement chargé du service du contrôle des entrées de l’Élysée.

L’ex-gendarme réserviste a touché 294.000 euros de la part d’Iskander Makhmudov.

Cet oligarque russe, proche de Vladimir Poutine, est la 22ème plus grande fortune de Russie et possède Ural Mining and Metallurgical Company. Un groupe qui est entre autres le deuxième producteur de cuivre de Russie. Le puissant homme d’affaires aurait signé un contrat de 294.000 euros avec Mars Conseil, une PME fondée par Vincent Crase.

L’entreprise de Crase fournit des chauffeurs ou du personnel de sécurité à des gens fortunés. Selon Le Point, la société n’avait connu presque aucune activé jusqu’au limogeage de l’ex-gendarme en juillet dernier. Cette somme d’argent versée et ce regain d’activité semblent donc suspicieux pour Tracfin. L’organisation sous l’égide du ministère de l’économie est chargée d’enquêter sur les blanchiments de capitaux.

Pour réaliser son contrat avec Iskander Makhmudov, Crase a eu recours à Velours, une autre entreprise de sécurité, ancien employeur d’Alexandre Benalla.

Lors de leur échange du 26 juillet, dont l’enregistrement sonore est dévoilé par Mediapart, Alexandre Benalla et Vincent Crase ont évoqué aussi les déboires de la société Mars (gérée par Crase et dans laquelle Benalla prétend n’avoir aucun intérêt). Alors que la justice s’intéresse à cette société qui fournir des prestations de sécurité à un homme d’affaires russe, Benalla semble avoir formenté un changement statutaire pour brouiller les pistes.

Si la position de Vincent Crase dans l’affaire est connue, le rôle exact d’Alexandre Benalla est plus flou. Ce dernier, interrogé par la commission d’enquête sénatoriale le 21 janvier assure n’avoir jamais contribué à la négociation entre la société de son ami et le client russe. Or Mediapart révèle, photo à l’appui, qu’Alexandre Benalla a déjà rencontré un certain Jean-Louis Hagenauer, représentant en France d’Iskander Makhmudov.

Izkander Makhmudov entretient des relations étroites avec toute la mafia russe en général. Il a été impliqué avec Oleg Deripaska dans des affaires de blanchiment d’argent par la police espagnole pour ses relations avec Gennady Petrov. Ce dernier est membre de la mafia Tambovskaya, accusée de racket, de commerce, de stupéfiants, de trafic d’influence. Vladimir Poutine est le parrain de cette mafia et de Gennady Petrov et de Izkander Makhmudov.

Les réseaux de Poutine en France infiltrent des organisations politiques diverses, syndicats, milieux d’affaires, etc. Les services secrets russes ont hérité de l’époque soviétique des méthodes de recrutements capables de débaucher des taupes dans les plus hautes sphères de l’État. Leur derniere recrue : Alexandre Benalla.

Lire l’excellent article de Médiapart, sur ce petit monde, les mensonges et les tromperies  qui se font sans doute à coups de milliards, la vérité elle n’a pas de prix, et heureusement que la presse indépendante est là pour révéler, ce qui se passe en coulisses.

Le Kremlin a infiltré l’Élysée.

Si  vous voulez aller plus loin sur l’affaire Benalla……

Affaire Benalla : comprendre les derniers rebondissements en 5 minutes  

Maintenant je me pose la question, qu’est ce qui va encore sortir de cette boîte de pandore.

Bien à vous.

A suivre…

LaddyMarie

Un commentaire sur « Quand la mafia russe entre à l’Elysée par la petite porte. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :