Un tribunal néerlandais accorde une peine moins sévère aux migrants afghans qui ont violé une adolescente handicapée mentale afin d’éviter leur expulsion

Un tribunal néerlandais accorde une peine moins sévère aux migrants afghans qui ont violé une adolescente handicapée mentale afin d’éviter leur expulsion

Un tribunal néerlandais accorde une peine moins sévère aux migrants afghans qui ont violé une adolescente handicapée mentale afin d’éviter leur expulsion

Un réfugié afghan de 38 ans a été condamné à une peine moins sévère après avoir violé une jeune fille avec un handicap mental, a rapporté le journal néerlandais De Telegraaf.

Zaman S, l’agresseur occupait un emploi dans un supermarché lorsque la jeune fille de 18 ans est entrée et a demandé un sac en plastique.

Comme il était très occupé, on lui a demandé d’attendre. Après le départ des clients, un employé afghan de 38 ans lui a demandé si elle voulait venir avec lui dans un petit entrepôt.

Après leur arrivée, l’homme beaucoup plus âgé a commencé à toucher l’adolescente et l’a forcée à avoir des relations sexuelles orales avec lui. Puis il l’a violée, selon la décision de la cour.

La jeune fille dit qu’elle était “bouleversée” car l’agresseur avait deux fois son âge et était beaucoup plus grand qu’elle. Après l’avoir violée, il lui a donné le sac qu’elle demandait.

Elle a ensuite raconté ce qui s’était passé à son petit ami et à son père. L’Afghan a été arrêté quelques jours après le viol.

L’Afghan a dit qu’il s’agissait de “relations sexuelles consensuelles” et “il y a peut-être eu des problèmes de communication, mais elle n’a pas résisté”, a déclaré son avocat.

Aujourd’hui, deux ans après l’incident, le verdict a été rendu et a suscité des protestations aux Pays-Bas.

Alors que le procureur exigeait deux ans de prison, le tribunal a décidé d’accorder à l’homme une peine moins sévère pour éviter son expulsion.

Après tout, l’homme n’a été condamné qu’à 20 mois de prison pour le viol de l’adolescente.
“La cour considère les peines de prison de deux ans comme la limite inférieure pour le viol vaginal ou oral. Compte tenu de ces circonstances, le tribunal de district considère qu’il n’est pas dans l’intention d’infliger une telle peine au défendeur car les conséquences auraient une portée considérable pour les ressortissants étrangers”, déclare le jugement.

Les politiciens et les citoyens néerlandais ont réagi avec stupeur à la décision du tribunal. Les politiciens de différents partis veulent avoir une explication sur cette affaire.

Le parti au pouvoir, le VVD, veut avoir une explication du ministre de la Justice et veut savoir quelles sont les lignes directrices dans ces affaires.

Geert Wilders, le chef du plus grand parti d’opposition, a déclaré que les Pays-Bas de Mark Rutte [le Premier ministre néerlandais] est très malade et qu’il est impossible de décrire cela.

Source: Voice of Europe, le 18 septembre 2018 – Traduction Nouvelordremondial.cc

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.