Suède : Leila Ali Elmi vient d’être élue au Parlement sans dire un mot en suédois, elle a fait campagne en somali

A VOMIR .Ecoutez donc les propos ce la  »burquiné » Anne  ………………..Suède : Leila Ali Elmi vient d’être élue au Parlement sans dire un mot en suédois, elle a fait campagne en somali

« Suédois, pourquoi ne comprenez-vous pas que les Somaliens et les autres musulmans sont ici pour s’emparer de votre pays ? » prévient l’ex-Musulmane Mona Walter. Leila Ali Elmi, une Somalienne de 30 ans, a été élue au Parlement suédois dimanche dernier. Elle a fait campagne en somali sans prononcer un seul mot en suédois.

La majorité des Suédois croit toujours que tous ceux qui viennent en Suède adopteront les valeurs suédoises et sont impatients de faire partie de notre société, d’embrasser tout ce qui est suédois et de s’appeler Suédois.

 

 

Alors que nous croyons ou prétendons que tout fonctionnera ensuite pour le mieux, les musulmans gagnent lentement de plus en plus de terrain.

La Suédoise somalienne, Leila Ali Elmi, n’a fait campagne qu’en somali et est devenue députée

Le fait que Leila Ali Elmi ait remporté l’un des deux sièges parlementaires sur la liste de Göteborg a même surpris son propre parti. Le Parti Vert l’avait inscrite au 21e rang, ce qui signifie normalement qu’elle n’avait aucune chance d’être élue députée. Mais Leila Ali Elmi vit dans la zone de non-droit de Hammarkullen, où vivent des milliers de Somaliens, et elle a mené toute sa campagne en somali. Elle a obtenu 1 467 voix, ce qui fait d’elle la femme politique Verte la plus populaire de Göteborg.

Leila Ali Elmi: « Je ne sais pas ce que je veux accomplir »

Lors d’une entrevue à la radio publique suédoise, on a demandé à Leila Ali Elmi ce qu’elle voulait accomplir au Parlement. Alors qu’elle est élue dans un parti écologiste, elle n’a pas dit un mot des questions environnementales :

« Je ne sais pas ce que je veux accomplir. L’important pour moi, c’est que nous [les Somaliens] soyons représentés, c’est super important. Je veux que « la zone » ait une voix au parlement. »

On lui a également demandé pourquoi elle a écrit sur Facebook qu’elle ne voulait représenter que les Somaliens.

« Les Suédois somaliens sont des citoyens suédois et nous avons des questions spécifiques,comme les difficultés et la discrimination. Nous avons besoin d’une voix. »

Mona Walter : « j’ai tenté d’expliquer aux Suédois l’objectif des musulmans, ils se détournent »

Mona Walter, ex-musulmane somalienne devenue chrétienne

Mona Walter est également somalienne. Elle est arrivée en Suède dans les années 90. En Somalie, elle n’avait jamais été religieuse, mais ici elle était plus ou moins obligée d’aller à la mosquée et de porter un hijab. Après quelques années, elle s’est rebellée, a quitté l’Islam et est devenue athée. Finalement, elle finit par croire en Jésus et se convertit au christianisme.

« Pendant de nombreuses années, j’ai essayé de faire comprendre aux Suédois ce qu’est l’objectif musulman : prendre le pouvoir dans votre pays. La première chose qu’ils feront sera d’exiger des tribunaux de la sharia, tout comme au Royaume-Uni. »

Mais les médias grand public ne veulent pas écouter Mona Walter. Ils la qualifient de « controversée » et la plupart des Suédois se détournent de son message, qu’ils jugent trop effrayant.

« Les Suédois sont tellement convaincus que les lois suédoises s’appliqueront toujours dans leur pays. Mais demandez à n’importe quel Anglais s’il y a 30 ans, il aurait cru que la Grande-Bretagne aurait des tribunaux légaux de la sharia en 2018. Personne n’aurait cru que c’était possible.

Si la Suède reconnaît les tribunaux de la sharia, les musulmans auront de nouvelles exigences, comme la permission de diriger leurs propres enclaves sans ingérence de la société suédoise. L’objectif final est que la sharia domine toute la Suède. S’il reste des Suédois blonds et aux yeux bleus, peu importe – ils seront tous derrière les niqabs et les burkas d’ici là. »

De nombreux commentateurs suédois disent que Leila Ali Elmi n’aura aucune chance de changer les choses puisque les députés suédois suivent toujours les ordres du parti. D’après Mona Walter, ils se trompent.

« Vous avez les montres, mais nous avons le temps »

« Ce que les députés musulmans veulent, c’est changer les lois pour que les musulmans en Suède obtiennent l’autorisation de vivre selon la sharia. Ils veulent gouverner leurs propres régions sans avoir à obéir aux lois laïques de la Suède. C’est l’objectif à long terme, et l’Islam a beaucoup de patience. Comme on dit dans l’islam : ‘Vous avez les montres, mais nous avons le temps ».

2106 votants national-socialisme font plus peur qu’un million de musulmans

Avant les élections du 9 septembre, la plupart des journalistes étaient hystériques à propos du Mouvement de résistance nordique du parti nazi. Ils ont obtenu 2 106 voix, ce qui montre clairement que les Suédois ne sont pas intéressés par le national-socialisme. Mais personne ne semble effrayé par le fait que nous avons maintenant environ un million de musulmans dans le pays, dont beaucoup ont infiltré les partis politiques pour promouvoir leurs propres intérêts.

La question est de savoir quand les musulmans formeront leur propre parti en Suède.

En Belgique, le Parti de l’Islam a connu un grand succès ces dernières années, avec des objectifs politiques tels que faire du pays un « Etat 100% islamique » et introduire la sharia. On dit que la Belgique aura une majorité musulmane dans seulement 12 ans. Les médias nient, et attaquent ceux qui l’affirment. Quand cela arrivera, ils ne présenteront pas leurs excuses.

Mona Walter :

« La seule solution pour la Suède est de commencer le rapatriement massif de ceux qui pensent que tout ici est « haram » [interdit], de ceux qui ne veulent pas s’intégrer dans la société, et de ceux qui refusent de s’assimiler.

Si nous ne le faisons pas, l’Islam prendra le pouvoir dans 50 ans.

La démographie est très claire – dans 100 ans, c’est la fin de la partie. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Publicités

Un commentaire sur « Suède : Leila Ali Elmi vient d’être élue au Parlement sans dire un mot en suédois, elle a fait campagne en somali »

  1. Que faire quand des lois permettent une telle aberration? Ce sont les suédois les seuls coupables, ils donnent les clés qui ouvrent les portes de leurs maisons alors il ne faut pas s’étonner que les intrus entrent sans sonner.
    Je crois que c’était en Suède ce jeune extrémiste qui avait assassiné des jeunes partis sur une île, si j’ai bonne mémoire il a dit dans ses déclarations q’il voulait choquer les suédois sur ce qui les attendaient dans le futur.
    Je suis contre la violence surtout quand elle est aussi violente gratuite mais il a été jugé pour ses crimes alors que les politiques qui agissent de la même façon en signant des lois peuvent se promener librement avec parfois les honneurs pour leur humanisme!
    Aujourd’hui macron a décidé « l’Europe on l’aime ou on la quitte » jouant au chantage avec l’argent de l’Europe mais il a reporté à 2019 la résolution du problème migrants, on nous explique qu’l y en a 10 fois moins qu’avant mais combien sont retenus en Turquie aussi longtemps que l’Europe paiera et que la Turquie acceptera, combien attendent en Libye et ailleurs?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.