Manuel Valls: ce député Français ( 7.000€/mois ) passe tout son temps en Espagne !

Manuel Valls: ce député Français ( 7.000€/mois ) passe tout son temps en Espagne !

Réélu député de la 1re circonscription en juin 2017, l’ex-Premier ministre s’y fait rare, passant de plus en plus de temps à Barcelone.

Mais où est donc passé Manuel Valls ? Lui qui ne ratait jamais la rentrée des classes à Evry a séché cette année. Le député n’a pas davantage mis les pieds aux forums des associations de sa circonscription qu’il ne manquait pourtant pas. Il n’était pas non plus présent lors de la fête de la musique ou au feu d’artifice d’Evry. Des absences inhabituelles, qui font jaser.

« Alerte. Disparition inquiétante. La population de la 1re Circo de #Essonne recherche activement son député @manuelvalls. Personne ne l’a vu dans sa circonscription, ni à l’Assemblée Nationale depuis bientôt 6 mois. Il paraît qu’il rôde près des centres télés et radios ? Help », peut-on lire sur Twitter.

« Il est aux abonnés absent, enfonce Farida Amrani (FI), candidate face à lui aux dernières législatives. Il faut lire Paris-Match pour avoir de ses nouvelles ! Et non seulement il n’est pas présent sur le terrain, mais en plus il siège peu à l’Assemblée. »

Même Premier ministre, il restait omniprésent à Evry

Depuis 2001, celui qui a été maire d’Evry, député et président de la communauté d’agglomération d’Evry Centre Essonne, a pourtant labouré le terrain, écumant inlassablement les commémorations, repas des seniors, vœux, forums associatifs… de sa circonscription. Même après avoir été nommé ministre de l’Intérieur puis Premier ministre, Manuel Valls ne manquait pas une occasion de renouer avec sa circonscription, proclamant son attachement à ce territoire.

Mais depuis sa réélection, difficile, en juin 2017, le député s’est fait beaucoup plus rare. Lui qui est toujours conseiller municipal d’Evry, il n’a plus participé à un conseil municipal depuis près d’un an. L’intéressé le reconnaît lui-même, « sur ma circonscription, ma présence est moins active que quand j’étais député-maire », nous confiait-il en juin. En cause, un agenda d’ex-Premier ministre qui le conduit à donner de multiples conférences en France et à travers le monde. « Ça prend pas mal de temps. »

L’autre raison de cette absence est à chercher de l’autre côté des Pyrénées. Jeudi dernier encore, le Catalan était sur les Ramblas, à Barcelone. Là-bas, les partisans de l’unité espagnole lui font les yeux doux et lui ont proposé d’être candidat à la mairie de Barcelone en mai prochain. L’idée semble faire son chemin chez cet enfant du pays, qui devrait rendre public sa décision d’ici la fin du mois.

Il va donner des cours à Barcelone

En attendant, certains indices commencent sérieusement à faire pencher la balance. A commencer par son idylle, depuis cet été, avec Susana Gallardo, riche héritière espagnole des laboratoires pharmaceutiques Almirall. Et ce communiqué, daté du 5 septembre, de l’école de commerce et de droit de Barcelone, l’Esade, annonçant que Manuel Valls sera chargé de dix sessions du cours « processus migratoires et géographie urbaine ». Sur Twitter, l’élu s’exprime de plus en plus souvent en espagnol.

Pour l’heure ni l’intéressé ni ses proches ne souhaitent faire de commentaires. « Je ne veux pas anticiper quoi que ce soit », lâche Francis Chouat, qui lui a succédé à la mairie d’Evry et à la tête de l’agglomération. Farida Amrani, elle, n’a plus de doute : « Il sait qu’il n’a plus d’avenir en France et c’est un opportuniste. Il se cherche un nouvel avenir politique. Le minimum, une fois officialisée sa candidature pour Barcelone, sera de démissionner par respect pour les électeurs. »

Pour le maire DVD de Lisses, « il reste disponible pour les élus »

-

LP/F.G.Lors des dernières élections législatives, tous les maires de la circonscription, de gauche comme de droite, avaient appelé à voter Manuel Valls au second tour, face à la candidate de la France Insoumise. Le moindre investissement du député sur le terrain leur donne-t-il des regrets ?

« Quand vous avez un député, vous comptez sur sa présence, souffle Karl Dirat (DVD), maire de Villabé. Depuis quelque temps, on ne le voit plus. Mais on voit sa suppléante, Marie-Hélène Bacon. » L’édile ne lui en tient pas pour autant rigueur. « Il est toujours le bienvenu. Bien que nous ne soyons pas du même bord, nous avons toujours entretenu de bonnes relations. Nous pourrions jumeler Villabé à Barcelone », lance-t-il malicieusement.

« Il n’a pas besoin d’être physiquement présent. Il suit tous les sujets et reste joignable facilement », le défend Francis Chouat (DVG), le maire d’Evry. A Corbeil-Essonnes, Jean-Pierre Bechter (LR), dit ne pas l’avoir vu « depuis cet été. Mais cela ne me pose pas de problème, chacun vie sa vie. » Même son de cloche pour Thierry Lafon (DVD), le maire de Lisses : « Il est moins sur le terrain qu’avant, mais il n’a plus les mêmes fonctions. Et il reste disponible pour les élus. Je peux le contacter quand j’en ai besoin, il répond toujours. »

Ce que confirme Jean Hartz (ex-LR), le maire de Bondoufle. « Il est toujours aussi disponible, il suit les dossiers, assure-t-il. S’il devait partir, je le regretterai. A titre professionnel, même si nous ne sommes pas du même bord, mais aussi humainement. J’ai beaucoup d’amitié et de respect pour lui. »

Sur les forums, les associations s’accommodent de son absence

-

Villabé, ce samedi. Guy Michaud, président de l’association de gymnastique volontaire de Villabé. LP/F.G.Il en avait fait sa marque de fabrique, mais cette année, l’ancien Premier ministre est resté aux abonnés absents. Alors que la candidature de Manuel Valls à la mairie de Barcelone se fait de plus en plus probable, le député de la 1re circonscription de l’Essonne a boudé les forums d’associations du secteur. « C’est vrai, d’habitude, on le voit chaque année, se rappelle Patrick Polverelli, secrétaire du club d’échecs Les Fous de Villabé et responsable local Europe Ecologie – Les Verts. Tout à l’heure, une adhérente m’a demandé si on le voyait encore en Essonne. Je me souviens d’une année où il avait même commencé une partie d’échecs avec nous. »

Olivier Vernay, président du Tennis club renchérit : « Ce n’est absolument pas contre lui, mais la présence d’un député sur un forum, quel qu’il soit, ne change pas notre activité. Le public aimait se faire prendre en photo avec lui, mais pour nous les associations, les visites de politiques n’apportent rien… Lorsque l’on a une question ou quelque chose à faire remonter, on s’adresse directement au maire. »

A l’entrée du forum, le président de l’association de gym volontaire Guy Michaud ne s’offusque pas non plus de l’absence de Manuel Valls. « Il n’est pas là aujourd’hui, mais le travail est fait, sa suppléante était présente, note-t-il. On évolue tous à un moment de notre carrière, je comprends qu’il ait d’autres priorités en ce moment. Mais je n’ai pas l’impression qu’il ait abandonné le territoire. Il a laissé une structure derrière lui qui continue d’assurer le travail. C’est ce que l’on attend d’un vrai manager.

 

» http://www.leparisien.fr/essonne-91/tourne-vers-barcelone-manuel-valls-a-deserte-son-fief-de-l-essonne-09-09-2018-7881927.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.