Couac pour Françoise Nyssen : elle annonce une réforme de la redevance télé, elle se fait contredire

LA RÉPUBLIQUE DES  ESCROCS . Anne

Couac pour Françoise Nyssen : elle annonce une réforme de la redevance télé, elle se fait contredire

Françoise Nyssen a annoncé vendredi vouloir réformer la contribution à l’audiovisuel public – la redevance télé – pour qu’elle soit « déconnectée de la détention d’un téléviseur ». Matignon a aussitôt recadré la ministre de la Culture, assurant que « le sujet n’est pas à l’étude ».

C’est à l’occasion du Festival de la fiction audiovisuelle de La Rochelle que Françoise Nyssen a fait son annonce vendredi midi : la contribution à l’audiovisuel public, la redevance qui finance France Télévisions et Radio France, sera réformée pour qu’elle soit « déconnectée de la détention d’un téléviseur ». Une petite révolution, puisque cela aboutirait à une « redevance universelle et automatique », que 65% des Français plébiscitaient en janvier dernier, selon un sondage Ifop pour le JDD. Chaque foyer fiscal contribuera au financement de l’audiovisuel public, même ceux qui n’ont pas la télévision.

Lire aussi – Sondage : ce que les Français attendent de l’audiovisuel public

Mais, dès l’annonce de ce projet, Matignon a aussitôt réagi, démentant la ministre de la Culture. Cités par Le Figaro et BMFTV, les services du Premier ministre Edouard Philippe ont indiqué que « le sujet de la redevance n’est pas à l’étude ».

Peu d’alternatives à une redevance universelle

Pour nombre d’acteurs de l’audiovisuel public, la réforme de la redevance est pourtant indispensable. Comme l’a expliqué Françoise Nyssen vendredi, ce projet est une question « de rendement et d’équité » et doit être abordé « sans tabou ». L’idée est d’adapter ce mécanisme fiscal créé en 1981 aux changements d’usages des téléspectateurs, dont beaucoup se passent désormais de téléviseur mais consomment des programmes audiovisuels sur d’autres types d’écrans, ordinateurs, tablettes ou téléphones. En outre, le service public développe désormais des programmes à diffusion 100% numérique.

Une telle réforme ne pourrait n’être a priori qu' »universelle », selon un rapport de sept députés En marche publié en juin dernier. Ces élus de la majorité  qualifient en effet de « fausse bonne idée » l’option de taxer les ordinateurs, car, écrivent-ils, « les évolutions technologiques menaceront indéfiniment l’assiette de la redevance ». De même, ils écartent la possibilité de taxer les accès Internet à haut débit, car cela serait pénalisant pour les jeunes et les pauvres.

Mais, avec une redevance universelle, tout le monde, les plus modestes compris, paieraient. Pour éviter de creuser les inégalités, les députés proposent dans leur rapport l’adoption d’un système à la finlandaise : la contribution à l’audiovisuel public serait proportionnelle aux revenus, avec un système de calcul calqué sur l’impôt sur le revenu. Outre ces options, une autre hypothèse, expliquée par Le Figaro, serait sur la table : la redevance pourrait, à l’avenir, être liée à la consommation des contenus audiovisuels quelque que soit le support.

Matignon ne veut pas « augmenter les impôts »

Françoise Nyssen n’a pas tranché entre toutes ces propositions – « je souhaite qu’un débat soit ouvert », a-t-elle expliqué à La Rochelle -, mais elle a indiqué un calendrier : une réforme pour 2019, adoptée dans « le projet de loi de finances pour 2020 » présenté à l’automne 2019. Sauf qu’une telle idée ne semble pas plaire à Matignon qui temporise. « Nous ne souhaitons pas augmenter les impôts, nous voulons les baisser », ont indiqué les services du Premier ministre à BFMTV. Sans remettre en cause cette réforme, il n’y aura « pas de hausse des recettes » de la redevance, indique encore Matignon auprès du Figaro.

Une redevance universelle pourrait apparaître comme un mauvais signal. Comment valoriser la suppression à venir de la taxe d’habitation si une partie des contribuables se retrouvent à payer un nouvel impôt?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.