Migrants : Finkielkraut dénonce “un déni de démocratie” en Europe

Migrants : Finkielkraut dénonce “un déni de démocratie” en Europe 

Immigration. Le philosophe s’est indigné du traitement politico-médiatique des leaders européens qualifiés de “populistes” pour leur opposition à l’immigration de masse.

Les Européens ont-ils leur mot à dire sur les migrants qui arrivent par milliers sur leur territoire ? La réponse pourrait paraître évidente, mais comme l’a fait remarquer Alain Kinkielkraut lundi 10 septembre sur le plateau de BFMTV, les choses ne sont pas aussi simples qu’elles le devraient. Interrogé sur le « manque d’humilité » de l’exécutif pointé par Gérard Collomb cette semaine, le philosophe avait un exemple tout trouvé : les migrants.

« La diversité n’est pas paisible »

Il voit ainsi une certaine « arrogance » chez le président Macron, qui « veut instaurer une opposition entre les progressistes et, non pas les conservateurs, comme au temps de sa campagne, mais les populistes », fait-il remarquer. « Le nationalisme et le populisme […] sont des invectives qui visent à disqualifier toute rébellion populaire contre la politique migratoire de l’Union européenne », ajoute-t-il, dénonçant une politique migratoire « imposée sans délibération collective alors même qu’elle a changé très profondément l’Europe et ses nations ». Aussi, il déplore que « quand le peuple se ressaisit de la question, on dit que son attitude est antidémocratique ».

Selon l’essayiste, « cette portion du peuple qui considère qu’elle est dans son droit de vouloir persévérer dans son être », une aspiration « absolument légitime », est ainsi bafouée. « On ne peut plus nous faire croire […] que la diversité soit paisible. Elle n’est pas paisible », lâche-t-il, résigné. L’intégration des migrants prend pour lui des airs de « communautarisation de plus en plus agressive ». « Et on ne peut pas s’en tirer avec des bonnes paroles antiracistes », conclut-il enfin.

http://www.valeursactuelles.com/societe/migrants-finkielkraut-denonce-un-deni-de-democratie-en-europe-98835

Publicités

Un commentaire sur « Migrants : Finkielkraut dénonce “un déni de démocratie” en Europe »

  1. C est vrai ‘ plus le peuple sera remonté par cette union européenne et par porcs d élites et plus le nationalisme montera. Bien fait pour ces enfoires. L islalimisrme est pire que le nazisme.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.