Merci

Sauver par sa mise en examen par un juge qui sera sûrement moins teigneux que des sénateurs de l’opposition. Marouane (de son vrai prénom) refuse de se rendre à la commission sénatoriale avant la fin de l’enquête judiciaire

 
 
Sauver par sa mise en examen par un juge qui sera sûrement moins teigneux que des sénateurs de l’opposition.
 
#Benalla Marouane (de son vrai prénom) refuse de se rendre à la commission sénatoriale avant la fin de l’enquête judiciaire Benalla refuse de se rendre à la commission sénatoriale avant la fin de l’enquête judiciaire

L’avocat d’Alexandre Benalla a annoncé ce 11 septembre que son client refusait d’être auditionné par la commission d’enquête sénatoriale qui l’avait pourtant convoqué pour ce 19 septembre. Il dit souhaiter attendre la fin de l’enquête judiciaire.

Alexandre Benalla refuse de se rendre à la commission d’enquête sénatoriale avant la fin de l’enquête judiciaire dans le cadre de laquelle il est mis en examen pour des violences contre un manifestant le 1er mai à Paris, selon son avocat, qui intervenait ce 11 septembre sur LCI.

«Il ne veut pas aller devant une commission faire des déclarations qui lui seraient reprochées par les magistrats instructeurs», a déclaré son avocat Laurent-Franck Liénard, précisant que l’ancien chargé de mission de l’Elysée accepterait «de répondre aux questions de la commission sénatoriale sitôt l’instruction close».

Cette commission souhaitait l’entendre le 19 septembre. Le co-rapporteur de la commission sénatoriale d’enquête chargée de l’affaire, Jean-Pierre Sueur, a fait savoir qu’Alexandre Benalla devrait se présenter au Sénat s’il était convoqué.

«Alexandre Benalla est au cœur de l’instruction judiciaire», a insisté l’avocat, ajoutant qu’il réservait «l’ensemble de ses réponses aux magistrats instructeurs». Il a rappelé que son client ne pouvait répondre à des questions relatives au 1er mai, avançant que la commission sénatoriale n’avait pas le droit d’empiéter sur l’enquête judiciaire, au nom de la séparation des pouvoirs.

L’avocat d’Alexandre Benalla invoque le «secret professionnel»

Les sénateurs peuvent en revanche interroger Alexandre Benalla sur le reste de l’affaire, et notamment son rôle au sein de la présidence. Cependant, l’avocat a fait valoir que les activités de son client à l’Elysée étaient couvertes par «le secret professionnel» et qu’il était «habilité secret défense». Dans ce contexte, «il ne peut pas aller devant une commission d’enquête, ça ne lui est pas autorisé», selon l’avocat.

Le conseil de l’ancien adjoint au chef de cabinet d’Emmanuel Macron a toutefois précisé que son client lui avait personnellement confirmé vouloir s’exprimer devant la commission sénatoriale, ce qu’il avait déjà dit publiquement pendant l’été. «[Mais] je lui ai conseillé de ne pas y aller», a poursuivi son avocat.

Filmé en train de violenter un manifestant en marge des défilés du 1er-Mai, Alexandre Benalla a été mis en examen le 22 juillet notamment pour «violences en réunion» aux côtés d’un employé de la République en marche, Vincent Crase. Trois policiers sont également mis en examen pour «détournement d’images issues d’un système de vidéo-protection» et «violation du secret professionnel».

Lire aussi : Combien gagnait Alexandre Benalla ? Sa fiche de paie enfin dévoilée

https://francais.rt.com/france/53844-benalla-refuse-se-rendre-commission-senatoriale-avant-fin-enquete-judiciaire
Publicités

3 commentaires sur «  »

  1. Honte de rien! à 17 ans ça joue le bénévolat auprès de Martine Aubry et le PS finalement 10 ans plus tard, il touche un salaire presque de ministre pour surveiller que l’on ne touche pas à son président et ça refuse d’obéir aux élus français représentant le peuple français donc ce monsieur refuse de nous rendre compte de ses agissements!
    Quand verrons-nous le karcher nettoyer ces presque 7 ans de malheur socialo?

    J'aime

  2. Quand je vois cette tête pleine d’arrogance sûre de son bon droit à tabasser les gens, j’ai envie de vomir et de lui claquer un bon aller-retour.
    Quand on a la conscience tranquille, il est facile de passer devant des sénateurs en quête de vérité avant ou après les juges instructeurs, il suffit de répondre clairement et honnêtement à toutes les questions.
    Il est vrai qu’il y a des autodidactes super intelligent, il est vrai qu’à voir les énarques qui nous dirigent un barbouze fait tout aussi bien le job sauf que dans son cas et celui de son maître, quelque chose cloche gravement à l’intégrité d’un pouvoir qui veut contrôler chaque personne par peur de se retrouver face à une révolution, tout est contradictoire chez ces gens là les plus dangereux terroristes sortent de prison et nous ne devrions pas avoir peur d’eux, toutes les attaques aux couteaux sont des malades psychiatriques donc les moutons dociles que nous sommes doivent sagement attendre les décisions de quelques malades qui nous gouvernent sans peur ni reproche mais eux veulent se protéger par tous les moyens quitte à en inventer de nouveaux non démocratiques et non contrôlés par nos élus?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.