« Les Républicains » d’accord pour que la culture française soit « enrichie » et modifiée par l’islam !

« Les Républicains » d’accord pour que la culture française soit « enrichie » et modifiée par l’islam !

Les Verts ont demandé et obtenu il y a quelques mois une MIE (Mission d’Information et d’Evaluation ) sur l’Interculturalité à la Mairie de Paris.

Le Groupe Les Républicains s’inquiète de ses conclusions et de leur mise en application si le rapport devait être voté et devenir force de loi. Voir leur communiqué de presse ci-dessous ( merci à Aude pour l’information ).

Selon LR, si le rapport est voté, les subventions seront ciblées en fonction de l’origine des demandeurs. Traduisez, selon la préférence étrangère, forcément. Puisque cela vient des Verts et que l’on connaît leur haine de la France.

Ce sont les premiers qui hurlent contre la Préférence nationale mais applaudissent frénétiquement la préférence étrangère.

Certes, on peut se dire que ce rapport, s’il est voté, ne changera pas grand-chose à la réalité. Allez demander une subvention pour Résistance républicaine ou une autre associations laïque dirigée par un Français, patriote de surcroît et vous comprendrez. Il suffit de voir la liste effarante des associations qui obtiennent des subventions mirobolantes à Paris ou ailleurs pour comprendre…

Néanmoins ce communiqué précise la position de LR sur le communautaurisme et la société multiculturelle…

Et si on peut se consoler en se disant que Hamon, Mélenchon, Macron c’est bien pire puisqu’il s’agit bien de préférence étrangère, le pseudo-équilibre des Républicains, ça fait froid dans le dos.

« Ensuite, les individus, chacun libre de s’émanciper, de se sentir appartenir à une ou plusieurs cultures étrangères en plus de la culture française et d’enrichir la culture parisienne de leurs cultures individuelles.

Au travers de ces considérations, c’est donc une bien une vision d’un socle commun qui est privilégiée,socle qui naturellement évolue dans le temps grâce aux apports de cultures étrangères, mais sans qu’à aucun moment ne soit privilégié le conflit ou la séparation des uns avec les autres dans les politiques publiques. »

Qu’est-ce que c’est que ce charabia ? Une culture parisienne ? Une culture individuelle qui enrichirait LA culture ? Depuis quand existe-t-il des cultures individuelles ? Depuis quand des spécificités, des individus, modifieraient-ils la culture dominante ?

Savent-ils, à LR, que les cultures étrangères censées aujourd’hui faire évoluer dans le temps la culture française n’ont rien à voir avec les cultures italiennes, portugaises ou espagnoles du XXème siècle ( qui n’ont d’ailleurs pas vraiment fait changer la culture française, les individus s’étant fondus dans celle-là) ?

Savent-ils ces imbéciles, que « les » cultures étrangères censées faire évoluer notre culture s’appellent l’islam avec le voile, la polygamie, le statut inférieur des femmes, les sacs poubelle comme défilés de mode, la violence et l’interdit de la liberté d’expression ?

Le savent-ils ces traîtres ?

Et il y a des soi-disant patriotes qui vont voter Fillon…

Certes, nous le répétons, si le pire devait arriver, mieux vaudrait Fillon que Macron ou Mélenchon ces deux dégénérés qui cultivent l’Ubris, la démesure combattue par les anciens Grecs, mais franchement, il n’y a pas de quoi pavoiser. La mort immédiate et brutale de la France et des Français d’origine avec Macron-Mélenchon, la mort lente avec Fillon…

Communiqué de presse

« Politiques interculturelles » :
La ville de Paris s’engage vers le communautarisme

La Mission d’Information et d’Evaluation sur l’interculturalité demandée par les verts il y a six mois touche à sa fin.

A travers les préconisations de sa majorité rose, rouge, verte, la ville de Paris s’engage à marche forcée vers le communautarisme.

Conscients des désaccords dans la majorité même entre les deux gauches « irréconciliables », la gauche communautariste et la gauche républicaine, et face au danger que peut représenter une éventuelle rupture de notre pacte commun, les élus du groupe LR au Conseil de Paris avaient demandé à ce qu’un préambule au rapport de la MIE précise : •De circonscrire le champ de la MIE à une interculturalité positive, ouverte, centrée sur la culture ou encore les arts et pas à une interculturalité sociétale, englobante et qui viendrait contrecarrer notre unité ;
•Que les grands principes de notre république une et indivisible soient rappelés.
Malheureusement cette demande du groupe LR a été rejetée. En cas d’adoption du rapport, la Ville de Paris pourra donc à l’avenir sur la base de ce document justifier des subventions ou des aides ciblées en fonction des origines des demandeurs comme c’est écrit dans ses préconisations.

Préambule

De nombreuses disciplines comme la sociologie, la éducation ou encore la philosophie étudient les phénomènes résultant de la rencontre de plusieurs cultures, ou « relations interculturelles ».

Etudier l’interculturalité à Paris, c’est d’abord dissocier deux acceptions de la culture : la culture DE Paris et le fait qu’il existe des cultures présentes A Paris. Et ainsi, interroger le second item (important pour une capitale comme Paris) dans cette MIE.

Pour éviter toute méprise, il nous semble donc essentiel de rappeler une chose simple quant à ce qui n’est pas interrogé par cette MIE : chaque pays, chaque peuple, mais aussi chaque ville, organisation ou être humain modèle, se crée et possède une culture différente. Au prétexte noble de vouloir faire dialoguer les cultures à Paris, nous ne devons pas oublier deux horizons indépassables :
•D’abord, la collectivité totale, unie et culturelle qu’est Paris. Quel que soit l’arrondissement, le quartier, Paris est Paris et chaque parisien doit sentir une appartenance à Paris d’où qu’il vienne, où qu’il habite. Les politiques culturelles, sociales doivent s’adresser à tous et non pas à des segmentations de parisiens par culture d’origine (ce qui exclurait des politiques publiques de nombreuses personnes…)
•Ensuite, les individus, chacun libre de s’émanciper, de se sentir appartenir à une ou plusieurs cultures étrangères en plus de la culture française et d’enrichir la culture parisienne de leurs cultures individuelles.

Au travers de ces considérations, c’est donc une bien une vision d’un socle commun qui est privilégiée, socle qui naturellement évolue dans le temps grâce aux apports de cultures étrangères, mais sans qu’à aucun moment ne soit privilégié le conflit ou la séparation des uns avec les autres dans les politiques publiques.

http://groupelesrepublicains.paris/communique_de_presse/politiques-interculturelles-la-ville-de-paris-sengage-vers-le-communautarisme/

 http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/14/les-republicains-daccord-pour-que-la-culture-francaise-soit-enrichie-et-modifiee-par-lislam/
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s