Dupont-Aignan dénonce des pressions du camp filloniste

Dupont-Aignan dénonce des pressions du camp filloniste

Le candidat souverainiste à l’élection présidentielle assure que l’entourage de François Fillon lui a demandé de se retirer. Très virulent à l’égard du candidat de la droite, il annonce une «prise de position historique» dans l’entre-deux-tours.

À l’approche du premier tour de l’élection présidentielle, l’entourage de François Fillon espère-t-il encore un retrait de Nicolas Dupont-Aignan (3 à 4% dans les sondages) pour s’assurer une qualification au second tour? Le Parisien-Aujourd’hui-en-France évoque vendredi des contacts et une rencontre entre un émissaire de l’ancien premier ministre et le candidat souverainiste. «Oui c’est vrai», a confirmé ce dernier, invité sur BFMTV et RMC. Le député-maire de Yerres parle aussi de «SMS ahurissants» envoyés par des fillonistes, l’enjoignant de se retirer. «Un jour, je (les) publierai», a promis l’intéressé. Qui précise avoir «répondu que je n’étais pas à vendre». «J’ai une autre conception de mon rôle», a-t-il affirmé. «Pipeau!», a toutefois rétorqué Florence Portelli sur LCP. La porte-parole de François Fillon a dénoncé des déclarations «plutôt pathétiques» du souveraniste. «S’il n’a que ça à faire comme effet de com’… Il avait déjà quitté le plateau de TF1, ça va trop loin, il faut qu’il se calme», a-t-elle ajouté.

Une prise de position «historique»

S’ils réfutent des pressions amicales, les fillonistes ne ménagent pas Nicolas Dupont-Aignan. «Voter pour (lui), c’est une voix perdue pour l’alternance», a récemment prévenu Valérie Pécresse, dans une interview àParis Match.

Il faut dire que le député-maire de Yerres n’est pas tendre avec François Fillon. Il le cible particulièrement, certain de pouvoir capter une partie de son électorat. A tel point qu’il semble difficile qu’il puisse à appeler à voter pour lui, s’il se qualifiait pour le second tour. D’ailleurs, Nicolas Dupont-Aignan a prévenu qu’il «prendrait ses responsabilités» après le premier tour. Un choix qu’il annonce déjà comme «historique». Une prise de position à venir en faveur de Marine Le Pen? «Je n’en sais rien», a-t-il éludé.http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/04/14/35003-20170414ARTFIG00083-dupont-aignan-denonce-des-pressions-du-camp-filloniste.php?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#link_time=1492164440

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s