«L’Emission politique» : le neveu de Pierre Bérégovoy a trouvé Fillon «écoeurant»

«L’Emission politique» : le neveu de Pierre Bérégovoy a trouvé Fillon «écoeurant»

Jean-Michel Bérégovoy s’est confié au «Parisien»/«Aujourd’hui en France» après l’évocation jeudi soir par François Fillon de son oncle, ancien Premier ministre qui s’est suicidé en 1993.

«C’est une image qui me blesse, dans laquelle je ne me reconnais pas et qui me fait souvent penser à Pierre Bérégovoy». Jeudi soir, sur le plateau de «L’Emission politique», François Fillon a évoqué le souvenir de l’ancien Premier ministre socialiste qui, soupçonné de corruption et lâché par ses alliés politiques, s’est donné la mort en 1993. «J’ai compris pourquoi on pouvait être amené à cette extrémité, quand l’image qui est donnée de vous est le contraire de ce que vous croyez être», a continué le candidat Les Républicains à la présidentielle, dénonçant «les torrents de boues déversés» par la presse depuis plusieurs semaines.

Une évocation qui n’est pas du goût de tout le monde et surtout pas de Jean-Michel Bérégovoy, neveu de Pierre. L’élu Verts à la mairie de Rouen (Seine-Maritime) a accepté de répondre à nos questions.

Qu’avez-vous ressenti en découvrant l’allusion de Fillon à votre oncle ? 
Je m’attendais à ce qu’il le sorte un jour. Ça m’étonnait qu’il ne l’ait pas encore fait. Il utilise un moment de l’histoire de France qui a marqué les Français, les politiques, les journalistes. C’est un événement qui a dépassé ma famille. Il utilise ce symbole pour une tactique politique. C’est écœurant.

Qu’est-ce-que cette évocation douloureuse dit de François Fillon ? 
C’est un type qui n’a aucune moralité en politique. Quelqu’un capable d’utiliser ce qu’il y a de plus sombre dans notre histoire, des arguments aussi douloureux, aussi vils ne mérite pas d’être Président.

Peut-on comparer la situation de François Fillon à celle de votre oncle à l’époque ? 
Pas du tout. Pierre Bérégovoy était un homme simple, un ouvrier qui par son intelligence et parfois sa roublardise avait réussi à se hisser au gouvernement. C’était un homme proche des gens qui ne portait pas des costumes coûtant des milliers d’euros. Il vivait de manière simple, à l’inverse de Fillon.

@FrancoisFillon : « C’est une image qui me blesse, qui m’a fait souvent penser à Pierre Bérégovoy. »

VIDEO. Angot charge Fillon et le traite de «malhonnête» sur France 2 http://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/l-emission-politique-le-neveu-de-pierre-beregovoy-a-trouve-fillon-ecoeurant-24-03-2017-6792087.php#xtor=AD-1481423553

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s