Jusqu’où pourrait grimper Nicolas Dupont-Aignan à la présidentielle ?

ALLEZ MES AMIES AMIS TOUS AVEC NDA

Jusqu’où pourrait grimper Nicolas Dupont-Aignan à la présidentielle ?

A la suite du grand débat présidentiel de lundi 20 mars sur TF1, un Sondage IFOP – Fiducial donne 5 % d’intentions de vote en faveur du candidat de « Debout la France » (soit 2 points en hausse obtenus en une semaine, et plus que tous les autres candidats absents du débat réunis). 

Atlantico : Au cours de ces derniers jours, Nicolas Dupont Aignan semble « profiter » de l’érosion de l’électorat de François Fillon, et s’affiche désormais à 5 % dans les sondages. Au regard du contexte, de la demande des électeurs, et de son programme, quel est le potentiel du candidat de Debout la France ? Quels sont les candidats qui pourraient « craindre » une dynamique ?

Jérôme Fourquet :  A la suite de l’organisation du débat sur TF1, auquel M.

Dupont-Aignan n’a pas été invité, ce dernier a lancé une campagne dans les médias, avec son coup d’éclat lors du journal télévisé; cela lui a été bénéfique, et lui a donné une plus grande visibilité. M. Dupont-Aignan a pu reprendre à son avantage une conjoncture d’événements, qui font qu’une partie de l’électorat de droite, qui n’envisage pas de voter pour M. Fillon, voit en M. Dupont-Aignan un candidat alternatif.

Il n’est donc pas impossible qu’il capte une frange de l’électorat qui se situe à la droite de la droite, et qui hésite entre M. Fillon et Mme Le Pen. Tout l’enjeu pour M. Dupont-Aignan est de profiter de ce socle de 5 % pour tendre vers les 10 %; cela créerait un effet boule de neige qui rendrait sa candidature crédible à des électeurs qui ne voudraient pas avoir à voter pour les grands candidats. Le mouvement qu’on observe aujourd’hui éloigne M. Dupont-Aignan déjà des petits candidats, et cela pourrait lui permettre de se rapprocher des 10 %, un score vers lequel tend Benoît Hamon en sens inverse.

Quels sont les électeurs les plus sensibles à Nicolas Dupont-Aignan ?

Sur les origines politiques des électeurs de M. Dupont-Aignan, 8 % (son meilleur score) vient de l’électorat de M. Bayrou, 6 % de M. Sarkozy, et 3 % de M. Mélenchon, M. Hollande et Mme Le Pen. On constate que ce n’est pas uniquement à la droite de la droite qu’il recrute. Ce score chez les électeurs M. Bayrou s’explique par des parallèles qui existent entre les deux sur la volonté anti-système de s’extraire du clivage gauche-droite, et auprès d’électeurs qui ne se reconnaissent pas dans les grandes conventions politiques.


Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/jusqu-ou-pourrait-grimper-nicolas-dupont-aignan-presidentielle-jerome-fourquet-2998676.html#Bt3iJAXBppW09bY0.99

Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/jusqu-ou-pourrait-grimper-nicolas-dupont-aignan-presidentielle-jerome-fourquet-2998676.html#Bt3iJAXBppW09bY0.99

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s