VIDEO – Quand Baroin défend les maires contre son candidat Fillon

ET OUI MÊME BAROIN MONTE AU CRÉNEAU CONTRE FILLON ……..

VIDEO – Quand Baroin défend les maires contre son candidat Fillon

En ce mercredi 22 mars, journée d’audition des candidats à l’élection présidentielle par l’association des maires de France (AMF), François Baroin, à la fois président de l’AMF et soutien de François Fillon, se retrouve dans une situation délicate…

C’est une double casquette qui pourrait bien lui causer des troubles de la personnalité, à la longue. François Baroin, à la fois président de l’Association des maires de France (AMF) tout en étant en charge du rassemblement politique dans la campagne de François Fillon, en a fait la preuve ce mercredi 22 mars sur France Info. Invité en sa qualité de président de l’AMF, le sénateur-maire de Troyes s’est retrouvé dans la position assez désagréable de juge et partie à l’occasion de cette journée d’audition des candidats à la présidentielle par l’AMF, afin de passer au crible leurs propositions touchant aux collectivités territoriales.

Or, François Fillon, pour les élus locaux aussi, c’est un peu le candidat du sang et des larmes. Avec sa proposition de suppression de 500.000 postes de fonctionnaires notamment dans les collectivités locales, le candidat de la droite ne s’est pas fait que des amis chez les maires de France et de Navarre. Poussant le premier d’entre eux à monter au créneau, contre son propre candidat, donc.

François Baroin, juge et partie

Revenant sur la baisse de dotation des collectivités de 3,7 milliards d’euros en 2015 et 2016, François Baroin a regretté que l’on ait « sacrifié les collectivités locales au bénéfice d’une discussion avec Bruxelles pour reporter la question des 3% de déficit à 2017 ». Allant jusqu’à dénoncer « la manière brutale au cours de ces trois dernières années » dont l’Etat a géré la réduction des dotations. Le maire de Troyes en a aussi profité pour rappeler le principe de libre administration territoriale qui fait que « l’Etat ne peut pas imposer aux collectivités locales de réduire comme il l’entend les effectifs des collectivités locales. »

Moi je dis à François Fillon : « Attention, casse-cou ».François Baroin

Une mise en garde également adressée à… son candidat, et qu’il clarifie en ces termes : « Moi je dis à François Fillon ; ‘Attention, casse-cou’. Si vous imposez trop fortement et trop brutalement une réduction des dotations, il y aura une augmentation des prélèvements obligatoires […] et votre croissance sera atone. L’Etat ne pourra pas imposer au maire de Troyes de réduire ses effectifs. » Et de proposer « une autre méthode que d’afficher un objectif pour fixer un cadre ».

Sur la suppression de 500 000 postes de fonctionnaires François Baroin met François Fillon en garde : « Attention, casse-cou ! »

Le président de l’AMF milite ainsi pour « un bonus de dotation » aux collectivités « qui seraient vertueuses en matière de gestion de fonctionnement ».Un système incitatif loin, très loin de la philosophie punitive d’un certain Fillon. Pas évident pour François Baroin, qui a tout de même tenté de résumer sa position d’équilibriste : « Je porte les intérêts des communes avec ferveur et François Fillon le sait. Cela ne changera rien à mon engagement auprès de lui ». A la fois premier soutien national du candidat de la droite et son premier opposant local…https://www.marianne.net/politique/video-quand-baroin-defend-les-maires-contre-son-candidat-fillon?utm_medium=Social&utm_campaign=Echobox&utm_source=Facebook&utm_term=Autofeed#link_time=1490178386

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s