Macron Président ? C’est Inspecteur Gadget chef des armées…

Macron Président ? C’est Inspecteur Gadget chef des armées…

Notre nouveau Président Macron prend son nouveau rôle très au sérieux.

Depuis que la passation des pouvoirs a eu lieu entre M. Hollande et son dauphin, dans un sous-sol de l’Élysée, un salon de chez Rothschild ou autour de la machine à café du Monde, notre nouveau Président Macron prend son nouveau rôle très au sérieux. Il a immédiatement rendu visite à Mme Merkel, comme M. Hollande en 2012, et il enchaîne les tweets de félicitations à nos forces de l’ordre, jeudi lors de l’attaque de Grasse, et hier lors de la tentative d’attentat du radicalisé fiché J à Orly.

Mais évidemment, tout cela est un peu court pour un jeune homme inexpérimenté dans les questions de sécurité et de défense et plus habitué aux fusions-acquisitions. Donc, samedi, il lui fallait sortir le grand jeu. Et qu’est-il sorti du képi prêté par le général Soubelet à notre chef des armées en herbe ? Le rétablissement du service national obligatoire et, bien sûr (parité oblige), universel. Une de ces fausses bonnes idées qui traînent dans les têtes et les conversations des ménagères de plus ou moins cinquante ans, style vieille nostalgique aigrie ou mère moderne complètement dépassée par ses ados, mesure dont on a dit ici (http://www.bvoltaire.fr/pascalcelerier/marine-le-pen-a-tort-de-demander-le-retablissement-du-service-national,273155) tout le mal qu’il faut en penser.

Donc, M. Macron, sans doute désireux de ne pas être en reste face à Mme Le Pen, a décidé de la copier et là, pour le coup, il a fait très fort – et pire qu’elle : cette lourde, coûteuse et inefficace institution que M. Chirac avait eu le courage de supprimer, M. Macron, qui n’a sans doute pas fait son service vu son âge, veut la rétablir pour une durée de… un mois ! Un service light, quoi ! Faudrait quand même pas effrayer nos jeunes et leurs mamans !

On n’ose imaginer les intenses discussions entre les membres du gouvernement Macron : M. Hue, au nom des communistes, n’en voulait pas, M. Bayrou ne savait pas et le général Soubelet voulait dix mois. Le Président a tranché et ce sera donc un mois !

Et, en un mois, vous verrez, on va en faire, des choses, avec nos jeunes !

« Chaque jeune Français ira ainsi à la rencontre de ses concitoyens, fera l’expérience de la mixité sociale et de la cohésion républicaine.
Cela permettra aussi de disposer, en cas de crise, d’un réservoir mobilisable complémentaire de la Garde nationale, de détecter les difficultés, notamment l’illettrisme, et de proposer une mise à niveau scolaire des appelés lorsque cela sera nécessaire.
Il aidera ainsi les jeunes à préparer leur entrée dans la vie professionnelle comme dans leur vie de citoyen. »

‌”

Comme les bus Macron devaient régler nos problèmes économiques, le service Macron d’un mois mettra fin à nos soucis d’éducation, d’intégration, de recrutement de forces de l’ordre, de sécurité, et de chômage aussi, puisque les bus n’ont pas atteint tous leurs objectifs.

Un bon point, tout de même, pour notre banquier : il sait encore compter les millions et les milliards et il a évalué le rétablissement de ce service insignifiant à une somme comprise « entre 2 et 3 milliards d’euros ». Pas une bagatelle, le service light de M. Macron… Et même un gadget un peu cher.

Moi qui pensais qu’à l’ENA et chez Rothschild, on apprenait encore à évaluer sérieusement une mesure au regard de son coût et de son efficacité…

 http://www.bvoltaire.fr/pascalcelerier/macron-president-cest-inspecteur-gadget-chef-armees,319560
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :