Avec Macron, le petit agriculteur-éleveur français n’aura plus qu’à se suicider…

Avec Macron, le petit agriculteur-éleveur français n’aura plus qu’à se suicider…

Le Macron, il était favorable au fameux Traité Transatlantique qui aurait pu soumettre de larges pans de notre économie aux multinationales américaines et au secteur agro alimentaire de l’Oncle Sam…

Aujourd’hui, le TAFTA en panne, il soutient le CETA ( » Comprehension Economic and Trade Agreement ») (1) que les libéraux et socio-démocrates du parlement européen viennent d’approuver sur injonction de la Commission technocratique de Bruxelles et de son président, l’ineffable Juncker aux casseroles particulièrement sonores et au penchant « paradis fiscal » affirmé ! (2) .

Or, le CETA, ce traité de libre échange avec le Canada (qui est aussi la porte d’entrée de la puissance nord américaine !), négocié dans l’ombre sans aucune intervention des élus du Peuple Français et sans discussion à l’Assemblée Nationale, est le symbole de l’anti-démocratie qui prévaut à Bruxelles et à Strasbourg…

Et ce symbole devient réalité quand on sait que le traité, qui devrait ne s’appliquer qu’une fois que les 28 Parlements des 28 pays européens auraient délibéré, s’appliquera quand même dès maintenant… nonobstant l’opinion des peuples concernés !

Comme mépris de la souveraineté des Peuples et des Nations, on ne peut faire mieux…

Comme négation des représentations nationales, on est au sommet !

Mais le représentant de « l’extrême banque » Macron applaudit…

Il approuve ainsi « l’invasion » des produits étrangers, notamment dans les domaines bovins, porcins et céréaliers, submergeant nos productions nationales à coups d’effacement des normes environnementales, de modes d’élevage industrialisés, de produits chimiques largement répandus et d’organismes génétiquement modifiés généralisés…(3)

Face à cette concurrence déloyale à bas coûts, que fera l’agriculteur-éleveur français soucieux d’une agriculture raisonnée à taille humaine et issue d’un travail prenant en compte aussi bien ses conséquences sur la Nature que la qualité et la traçabilité demandées par les consommateurs de notre pays ?

Avec le CETA et Macron aux commandes, c’est la multiplication des « fermes de 1000 veaux  » et des élevages de « 10 000 cochons » fournissant des produits industriels aux grands groupes agro-alimentaires, plates-formes de départ vers les grands marchés des hyper-commerces…

Que le représentant des groupes bancaires et industriels mondialistes qu’est Macron, se réjouisse du CETA, c’est parfaitement logique…

Mais le producteur petit et moyen français? Que va-t-il faire ? Mais les consommateurs que nous sommes ? Qu’allons-nous manger ? Il nous faut ouvrir les yeux…et agir par nos votes !

D’autant que les multinationales de l’alimentaire (et leurs banques affiliées) ont obtenu, par ce traité, le droit d’attaquer en justice « mondialiste » un Etat qui voudrait leur imposer d’autres normes, d’autres contraintes que celles qu’elles veulent édicter pour leur seul profit.

Là encore, les pouvoirs politiques de nos Nations européennes sont bafoués au profit du pouvoir exorbitant donné aux puissances d’argent !

Etes-vous étonnés d’entendre Macron applaudir à cette soumission « à la Banque », lui qui vient d’elle et agit en tous points en sa faveur ? (4)

Ceci s’ajoute à son « européanisme » forcené et à sa soumission à la Politique Agricole Commune qui consiste à rendre le paysan français dépendant des « subventions de Bruxelles » et soumis à ses desiderata… alors qu’une vraie politique agricole devrait permettre à ce même paysan de vivre pleinement du fruit de son travail , de sa terre, de son élevage… et de la vente normale de ses productions.

Or cette PAC a des effets particulièrement pervers et n’est qu’un « attrape nigaud » :… Savez-vous qu’en 2014, pour ne prendre qu’un exemple qui se reproduit d’année en année, l’argent de la PAC reçu par le monde agricole français était de 7,7 milliards d’euros ( cela diminuera de 8% en 2015… et ainsi de suite !)… alors que la France avait donné sur ses ressources à l’Europe de Bruxelles 21 milliards d’euros (5) ?

Quand le Macron (et les autres) disent que sortir de l’Europe effacerait les aides au monde « paysan », ils mentent et se « fichent de nous » car qui ne voit que libéré de cette dépense (moyenne) de 21 milliards d’euros par an, notre pays pourrait facilement dégager pour nos agriculteurs-éleveurs les milliards d’aides si le besoin s’en fait sentir ?

Et le faire d’autant plus volontiers et équitablement qu’il pourrait les contrôler, les asseoir « sur le paysan » (et non sur les hectares) pour aider en priorité, à l’inverse d’aujourd’hui, les petits et moyens paysans, empêcher qu’elles aillent, comme c’est le cas, vers les grands céréaliers, les entreprises de l’agro-alimentaire… voire les propriétaires étrangers du type Reine d’Angleterre ou Prince de Monaco !

Dans le domaine de la politique agricole, comme dans tous les autres, le Macron se révèle être le candidat du secteur bancaire encadrant et muselant les paysans, et des industries agro-alimentaires qui les asservissent, et des circuits des hyper-commerces qui les pressurent.

L’agriculture de notre pays n’a que faire de ce bonhomme ( mais notre pays aussi…)… Elle ne peut trouver équité, efficacité, richesse, valorisation des métiers d’agriculteurs et d’éleveurs que dans les engagements de Marine Le Pen appuyés sur une sortie de l’Europe de Maastricht.

Empédoclatès

1 – http://www.lefigaro.fr/international/2017/02/15/01003-20170215ARTFIG00030-ceta-les-principaux-candidats-a-la-presidentielle-sont-tous-contre-sauf-macron.php

2 – https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Juncker

3- http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/explicateur/2017/01/21/29004-20170121ARTFIG00140-ceta-ce-qu-il-faut-savoir-sur-ce-traite-de-libre-echange-negocie-entre-l-ue-et-le-canada.php
http://www.20minutes.fr/economie/1975095-20170117-interview-croisee-12-ceta-menace-agriculture-alimentation

4 – http://ripostelaique.com/macron-un-hollande-bis-membre-de-lextreme-banque.html

5 – http://www.lefigaro.fr/elections/europeennes-2014/2014/05/21/01053-20140521ARTFIG00086-ce-que-coute-et-rapporte-l-europe-aux-francais.php
https://www.upr.fr/tag/contribution-nette-de-la-france-au-budget-europeen
http://www.economie.gouv.fr/union-europeenne-contribution-de-la-france-pour-2015

http://ripostelaique.com/avec-macron-le-petit-agriculteur-eleveur-francais-naura-plus-qua-se-suicider.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s