Quels liens unissent Fillon au patron de Fimalac?

No comment ..

Quels liens unissent Fillon au patron de Fimalac?

L’enjeu du prêt de Marc Ladreit de Lacharrière au candidat de la droite ne révèle pas seulement un échange d’argent. Ce qui se négocie entre ces deux hommes? Le patron gagne en influence, et le candidat reçoit de l’information en prise directe avec la finance mondiale.

Marc Ladreit de Lacharrière et François Fillon

Marc Ladreit de Lacharrière discute avec François Fillon, alors premier ministre, lors de la cérémonie de remise du Prix de l’Audace Créatrice en septembre 2010.

JACQUES DEMARTHON / AFP

Les dernières révélations du Canard Enchaîné sur le prêt fait à François Fillon par l’homme d’affaires Marc Ladreit de Lacharrière posent la question des liens entre le candidat de la droite à l’élection présidentielle et le patron de Fimalac.

Désormais mises au jour, les sommes que la 32ème fortune française a apportées à l’ancien Premier ministre sont donc de trois ordres: outre le prêt sans intérêts de 50.000 euros, que François Fillon dit avoir remboursé, et les salaires perçus par Penelope Fillon à la Revue des deux mondes, propriété de Fimalac (100.000 euros), il y a les honoraires versés à la société 2F conseil.

Aucun détail n’est sorti sur ce versant, mais selon nos informations, Fimalac aurait demandé à trois reprises des missions à François Fillon, qui auraient été facturées à chaque fois quelques dizaines de milliers d’euros. Et pour l’instant, les juges en charge de l’affaire, n’auraient pas convoqué Marc Ladreit de Lacharrière pour donner suite à l’enquête de police. A ce stade, on peut donc se demander ce qui a poussé le détenteur d’un patrimoine de plus de deux milliards d’euros à se mettre ainsi en risque – il est sous la menace d’un abus de biens sociaux – avec un homme politique de premier rang. Et sur quoi repose le lien qui les unit?

Quelles explications?

La première explication, toute trouvée, serait le « trafic d’influence », puisque c’est François Fillon qui a décoré Lacharrière des insignes de Grand Croix dans l’ordre de la légion d’honneur, une distinction extrêmement rare, puisque seul le banquier Antoine Bernheim l’avait obtenue dans les rangs du business avant lui. On connaît l’attrait de patron de Fimalac pour la fréquentation du monde politique: il a reçu tout le monde, à gauche ou à droite, au Cercle de la Revue des deux mondes, mais il lui importe davantage de tutoyer ministres et leaders de l’opposition au sein de ce public choisi, plutôt que de rajouter un canapé à sa rosette…

La deuxième explication tient aux relations qu’entretient Marc Ladreit de Lacharrière avec la finance internationale. Longtemps propriétaire de Fitch, la troisième agence de notation mondiale, il l’a cédée aujourd’hui, mais s’est assuré d’en rester le chairman pendant quatre ans encore. C’est cet accès au poumon de la planète qui lui avait permis par exemple de mettre en garde François Fillon, alors Premier ministre, quant à l’image de la France sur les marchés: d’où la fameuse sortie qui avait tant énervé Nicolas Sarkozy sur « la France en faillite ».

Moins connue est la présence de Marc Ladreit de Lacharrière au sein du partnership Warburg Pincus: il possède 5% de la société de gestion à  New York, présidée par Timothy Geithner l’ancien Secrétaire au Trésor d’Obama au moment de la crise financière. Là encore une fenêtre rare dans le petit cercle des maîtres du monde, qui a pu aider François Fillon à se forger une conviction sur l’image de la France et des besoins de réformes « radicales ».

Mais en tout cas, dans les échanges que les deux hommes ont de manière régulière – une fois par mois est un minimum -, nulle attente de la part de l’homme d’affaires, à l’inverse d’un Henri de Castries, l’ex-patron d’Axa, qui se verrait bien ministre des Affaires étrangères. A 76 ans, Marc Ladreit de Lacharrière n’aspire à aucune responsabilité. Ami et confident de François Fillon depuis les années Séguin – les deux hommes vouent une grande fidélité à l’ancien Président de l’Assemblée nationale -, le patron de Fimalac n’a en fait qu’un véritable intérêt au soir de sa vie : exister aux yeux de ceux qui comptent. https://www.challenges.fr/election-presidentielle-2017/quels-liens-unissent-francois-fillon-au-patron-de-fimalac-marc-ladreit-de-lacharriere_459142

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s