Le texte de ralliement de l’aile droite du PS à Macron

Le texte de ralliement de l’aile droite du PS à Macron

INFO LE FIGARO/DOCUMENT – Dans un document que s’est procuré Le Figaro, le pôle des réformateurs du PS dénonce les errements de Benoît Hamon et appelle à voter pour le leader d’En Marche!.

C’est une tribune qui s’intitule: «Pourquoi nous soutenons Emmanuel Macron». Selon nos informations, elle doit être rendue publique ce vendredi. Son principe en a été arrêté lors d’une réunion organisée le 7 mars par les «réformateurs», l’aile droite du PS. Le texte circule actuellement parmi une quarantaine de députés. Il a été rédigé par les parlementaires Gilles Savary et Christophe Caresche, qui a déjà rejoint, à titre personnel, En Marche!.

Il s’agit d’un appel sans ambiguïté. Face à la menace d’une victoire FN, «la candidature d’Emmanuel Macron peut rassembler largement les Français au-delà de clivages ressentis comme de plus en plus inopérants, écrivent les auteurs. Elle marque une rupture générationnelle et son projet ambitieux et crédible représente l’espoir d’un renouveau politique dans lequel le social-réformisme a toute sa place. C’est à la construction d’une nouvelle alliance européenne et réformiste, autour d’Emmanuel Macron, que nous appelons en tant que socialistes.»

INFO LE FIGARO – Les « Réformateurs » du PS sont en train de signer une tribune de ralliement à Macron.

Loyalistes pendant tout le quinquennat, ces députés ne peuvent se résigner à soutenir la candidature du frondeur Benoît Hamon. «À l’issue de la désignation incontestable de Benoît Hamon, nous avons affirmé une attitude de “retrait”, tant ses orientations prenaient le contre-pied de la politique que nous n’avions cessé de défendre devant nos électeurs, peut-on lire. Il s’agissait de ne pas les trahir, sans nier le résultat de la primaire».

Et d’ajouter: «La campagne de Benoît Hamon a confirmé l’intention de rompre avec cette mandature et de fédérer tout ce qu’elle compte d’opposants à la majorité sortante! Cette stratégie ne permettra pas de définir un programme crédible de gouvernement pour la fin mai. La situation convalescente de la France suppose un autre projet que l’exaltation d’une démarche inspirée par Die Linke en Allemagne, Podemos en Espagne ou Jeremy Corbyn en Grande Bretagne, qui n’aboutit qu’à maintenir les droites au pouvoir dans ces pays. «

«Il n’y a rien d’arrêté»

Pour l’heure, le texte a été envoyé aux membres du pôle réformateur, qui compte dans ses rangs des élus proches de Manuel Valls (François Loncle, Philippe Doucet, Hugues Fourage…) et d’Emmanuel Macron, mais qui n’ont pas encore tous sauté le pas. Plusieurs parlementaires de cette sensibilité ne la signeront pas.

Agacé par la publication de ce document, le député Christophe Caresche évoque une «correspondance privée». «C’est un travail entre nous. Il n’y a rien d’arrêté», jure-t-il, ajoutant qu’«il n’y aura pas de tribune du pôle des réformateurs appelant à voter Macron vendredi». Il pointe une «erreur» de son collaborateur, qui s’est selon lui précipité en avançant une date. Idem pour le député Gilles Savary, qui s’est fendu d’un communiqué pour dénoncer ce qu’il dit être une «intox». «Pour ce qui (me) concerne, il est hors de question que (je) signe cette tribune en l’état et en ce moment», affirme le parlementaire, alors que son nom apparaît pourtant en signature du mail envoyé mardi.

Quoi qu’il en soit, cette tribune marque une nouvelle étape dans la dislocation de la famille socialiste, écartelée entre les soutiens à Benoît Hamon et ceux qui misent désormais sur l’ancien ministre de l’Economie.

» DOCUMENT – Lire la tribune des réformateurs du PS:

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s