Arabe à l’école, repas de substitution et clandestins : nous voulons 36000 Maires comme Gérard Dezempte

UN GRAND BRAVO A CE MAIRE QUI RÉSISTE ET DEFEND NOS VALEURS NOTRE CULTURE .

Arabe à l’école, repas de substitution et clandestins : nous voulons 36000 Maires comme Gérard Dezempte

Depuis le début de l’année scolaire, il n’est plus possible de suivre des cours de turc et d’arabe dans les deux écoles publiques de Charvieu-Chavagneux (Isère) où ils étaient dispensés pour quelques dizaines d’élèves. Le maire refuse d’ouvrir les classes.

Gérard Dezempte, le maire de Charvieu-Chavagneux ne veut plus mettre à disposition les écoles Paul Eluard et Alphonse Daudet pour qu’y soient donnés des cours d’arabe et de turc. Il invoque plusieurs motifs : des questions de sécurité, avec l’état d’urgence qui ne permet plus d’ouvrir toute une école le mercredi ou le samedi après-midi sans surveillance. Des frais de chauffage, puisque c’est tout l’établissement qu’il faut chauffer pour quelques élèves.

Des enseignants nommés et rémunérés par leur pays d’origine

Et puis ces cours sont selon lui contraires à l’esprit d’intégration: « Les enseignants sont nommés par d’autres gouvernements, ça peut être un pays du Maghreb ou la Turquie, et moi, je n’ai pas confiance particulièrement en des personnes ainsi nommées. Notamment quand il s’agit du gouvernement turc, quand on connaît les positions du président Erdogan, qui expliquait que les Turcs devaient, autant que faire se peut, ne pas s’intégrer dans la République française ».

Les cours validés par l’Education nationale

L’enseignement intégré des langues étrangères ne peut être soupçonné de faire le jeu du communautarisme, lui répond la directrice académique des services de l’Education nationale de l’isère, Dominique Fis. « La meilleure garantie qu’il n’y ait pas soupçon de communautarisme, c’est d’abord l’ouverture de ces cours à tous les élèves qui le demandent ».

S’il est vrai que ces enseignants sont recrutés par les consulats et payés par leur pays d’origine, ils ne sont pas libres de faire n’importe quoi dans les écoles. Ils sont contrôlés par l’éducation nationale. L’inspectrice d’académie précise : « j’ai une inspectrice qui suit spécifiquement nos 156 cours d’enseignement de langue et de culture d’origine, et qui veille à ce que ce soit d’abord un enseignement, et un enseignement laïc ». Si chacun a l’air de camper sur ses positions, la porte reste entrouverte pour le dialogue, la préfecture n’a pas encore été saisie du dossier.

Le maire de Charvieu-Chavagneux a par ailleurs supprimé les menus de substitution à la viande de porc dans les restaurants scolaires. Il est également dans l’attente d’une prochaine décision du tribunal administratif, saisi par SOS racisme sur une délibération par laquelle la ville déclare n’accepter de recevoir que des réfugiés chrétiens.

https://www.francebleu.fr/infos/education/le-maire-s-y-oppose-plus-de-cours-d-arabe-et-de-turc-dans-les-ecoles-de-charvieu-chavagneux-1489006223

On manque cruellement d’édiles de la trempe de celle de Gérard Dezempte, à cause du politiquement correct et de la lâcheté qu’elle génère. Si même dix  pour cent des maires (3600…) faisaient pareil… Imaginez leur poids, leur force, leur capacité à faie changer les choses…

Les cours d’arabe et de turc réservés à une minorité ? Que les parents payent des cours particuliers, aucune raison pour que la commune paye surveillants, chauffage etc. pour eux.

Les repas de substitution au porc ? Que les enfants laissent la viande sur le bord de leur assiette ou que les parents trouvent des solutions pour les faire manger ailleurs le midi. La cantine est un avantage offert et non un dû.

On notera sans étonnement mais très sarcastiquement la réponse de l’Inspecteur d’académie qui prétend répondre à l’accusation de communautarisme que ces cours seraient ouverts à tous… Tu dis ça à un cheval de bois et il te donne un coup de pied. Et il ose parler d’enseignement laïque, avec l’enseignement de l’arabe… Tu dis ça à un cheval de bois et il te donne un coup de pied (bis).

Quant à la décision de ne recevoir que des réfugiés chrétiens, le Maire a même demandé dans la foulée la dissolution de SOS RAcisme… On attend la décision du Tribunal. Il est vraisemblable qu’en ce pays, un Macron peut annoncer la discrimination dont bénéficieront les Algériens et autres musulmans s’il est élu mais qu’un Gérard Dezempte ne peut pas choisir les réfugiés qu’il veut accueillir.

Pourtant, le bougre a des arguments :

Le conseil municipal a pensé que, manifestement, il y avait un risque de présence, parmi ces migrants, de djihadistes ayant des intentions bien différentes de la migration économique. 
Aujourd’hui j’ai un grand regret : que nous ayons eu raison. Nous avons attiré l’attention des pouvoirs publics avec cette délibération, puisque même après les attentats de Charlie Hebdo, rien n’a été fait. Au contraire, les pouvoirs publics tentent de museler les citoyens qui ne sont pas des bien-pensants. C’est ainsi que l’on se réveille, aujourd’hui, avec des djihadistes infiltrés parmi les migrants, qui sont certainement plus nombreux que les deux terroristes morts lors des attentats du 13 novembre. J’en suis malheureusement persuadé.

La réalité, aujourd’hui, est qu’il y a des gens, sur notre territoire, qui ont notre nationalité alors qu’ils n’aiment pas notre pays, et qui sont prêts à prendre les armes contre la France. La question est la suivante : comment les traiter, comment agir pour que cela cesse, pour que la nation puisse vibrer d’une seule et même corde ? J’espère sincèrement que ces Français là sont le moins nombreux possibles, mais je dois constater qu’il y a aussi, en métropole, des citoyens français qui ne désapprouvent pas les actions terroristes dirigées contre la France. Je suis témoin que suite aux attentats de janvier 2015, des comptes-rendus faisaient état de refus d’observer la minute de silence. Cela prouve bien que dans certaines familles de nationalité française, le ressenti n’est pas favorable à la France.

De quoi les islamistes intégristes se réclament-ils ? De l’islam. Il en va de même pour les gens qui, en France, se disent nos amis mais détestent notre pays.
Ils se réclament du Coran et, a priori, il n’existe qu’un seul Coran. Ayant lu le Coran dans son édition établie par Flammarion – version reconnue tant en Orient qu’en Occident -, il y a sans nul doute des phrases très claires. Parmi les gens qui habitent en France et se réclament du Coran, il y a surement des gens qui ne feraient pas de mal à une mouche ; mais il y en a d’autres, se réclamant du même Coran, dont les intentions sont sans doute dangereuses.

Extrait de l’interview à lire ici 

Pour encourager le Maire de Charvieu : soutien@gerard-dezempte.com

Complément de Maxime 

Il est classé politiquement « LR ».
Cependant, il fait partie des rares maires qui ont parrainé Marine le Pen :
http://www.ledauphine.com/isere-nord/2017/02/13/gerard-dezempte-donne-son-parrainage-au-fn
Sera-t-il sanctionné comme Pierre Bacqué ?
http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/04/un-maire-lr-sanctionne-pour-avoir-donne-son-parrainage-a-marine-le-pen/

Il n’a d’ailleurs pas été invité à la Garden Party du LR:
http://www.ledauphine.com/politique/2016/08/29/gerard-dezempte-etonne-de-ne-pas-avoir-ete-invite-a-la-garden-party             http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/09/arabe-a-lecole-repas-de-substitution-et-clandestins-nous-voulons-36000-maires-comme-gerard-dezempte/

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s