Qui est Henri de Raincourt, l’ex-ministre mis en examen ?

Henri de Raincourt un proche de ou le gros migmag des Fillonistes délinquants en col blanc

Qui est Henri de Raincourt, l’ex-ministre mis en examen ?

PORTRAIT – Le sénateur Les républicains a été mis en examen pour des soupçons de détournements de fonds publics au Sénat au profit d’élus de droite.

Depuis 2012, la menace est réelle pour Henri de Raincourt. À l’époque, le site d’information en ligne Mediapart révélait que le sénateur avait touché quelque 4.000 euros par mois de 2008 à 2011, y compris lorsqu’il avait quitté le Sénat. Les investigations portaient alors sur des sommes remises à des sénateurs, en plus de leur traitement, par le biais de deux associations alimentées par des fonds du groupe sénatorial. Une affaire qui pourrait dès lors faire de l’ombre à Henri de Raincourt, qui avait précipitamment quitté la chambre haute pour entrer au gouvernement de François Fillon, alors Premier ministre de Nicolas Sarkozy. À l’issue de son audition devant un juge du pôle financier de Paris, le sénateur Les Républicains a été mis en examen pour « recel de détournements de fonds publics ».

L’homme politique de 68 ans va-t-il se relever ? Figure de la droite au Sénat, Henri de Raincourt a fait la majorité de ses armes dans la chambre haute. Élu maire de Saint-Valérien, une commune de l’Yonne, en 1977, il est resté en poste pendant plus de 23 ans. Mais c’est à l’échelle nationale que l’élu se fait un nom dans sa famille politique alors qu’il devient sénateur en 1986.

Henri de Raincourt, un proche de François Fillon

Henri de Raincourt siège alors pendant plus de 22 ans en devenant même président du groupe UMP à la chambre haute en 2008. Sa carrière politique prend alors un virage gouvernemental avec l’élection de Nicolas Sarkozy. En juin 2009, il devient ministre chargé des relations avec le Parlement. Un poste qu’il va quitter un an et demi plus tard pour devenir ministre chargé de la Coopération jusqu’à la fin du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

La victoire de François Hollande à l’élection présidentielle de 2012 pousse de nouveau Henri de Raincourt vers le Sénat où il fait son retour en juin de la même année. Lors de la crise interne au sein de l’UMP, qui a débouché sur la présidence contestée de Jean-François Copé, le sénateur de l’Yonne obtient même un des postes de vice-présidents afin de répartir les rôles entre soutiens « copéistes » et soutiens « fillonistes ».

Proche de François Fillon, il le reste toujours. Dans la course à la présidentielle de 2017, Henri de Raincourt a ouvertement soutenu l’ancien premier ministre, largement élu lors de la primaire de la droite et du centre au détriment d’Alain Juppé.                http://www.rtl.fr/actu/politique/qui-est-henri-de-raincourt-l-ex-ministre-mis-en-examen-7786301542

Publicités

Un commentaire sur « Qui est Henri de Raincourt, l’ex-ministre mis en examen ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s