« JE NE SUIS PAS AUTISTE » : LE CSA SAISI PAR SOS AUTISME FRANCE APRÈS LES PROPOS DE FRANÇOIS FILLON

« JE NE SUIS PAS AUTISTE » : LE CSA SAISI PAR SOS AUTISME FRANCE APRÈS LES PROPOS DE FRANÇOIS FILLON

MALAISE – Après sa rhétorique maladroite concernant les autistes pour affirmer qu’il n’était pas isolé au sein de sa famille politique, François Fillon a déclenché la colère des associations d’autistes.

Elle exige des excuses et une rencontre rapide. L’association SOS Autisme France a saisi ce lundi matin le Conseil supérieur de l’audiovisuel après le passage de François Fillon hier au JT de France 2 dans lequel le candidat des Républicains a répété à trois reprises « Je ne suis pas autiste », pour évoquer les discussions qu’il continuait de mener avec sa famille politique. De son côté, la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, Ségolène Neuville, a également dénoncé une « faute lourde » de François Fillon.

De tels propos dans un JT du service public ne sont pas tolérablesOlivia Cattan, présidente de SOS Autisme France

Selon Le Parisien, Olivia Cattan, la présidente de SOS Autisme France exige des excuses et une rencontre rapide avec François Fillon : « De tels propos dans un JT du service public ne sont pas tolérables ». La présidente l’association a saisi le CSA pour ces propos, elle doit également s’entretenir dans la journée avec France Télévision : « Nous ne sommes pas des censeurs, mais ce genre de propos met à mal le travail de sensibilisation et de prévention que nous faisons au quotidien ».

Dimanche, dans la foulée de l’ancien Premier ministre, Olivia Cattan avait aussi confié à LCI : « Une nouvelle fois, les familles et les personnes autistes s’indignent en écoutant le JT sur le service public. Celui qui cite Rousseau dans son discours n’a-t-il pas trouvé un autre mot dans la langue française pour se défendre ! ». Un peu plus tard, sur notre plateau, Michel Pouzol, porte-parole de Benoît Hamon, avait lui aussi fait part de son indignation, expliquant qu’être autiste « est une maladie, pas un défaut ».

Je ne suis pas du tout enfermé, je ne suis pas du tout autisteFrançois Fillon

Il faut dire que dimanche soir sur France 2, François Fillon a utilisé le mot « autiste » à plusieurs reprises durant sa prise de parole. Notamment lorsqu’il tentait de se défendre alors que certains de ses proches s’alarment de son obstination à rester candidat à l’élection présidentielle en dépit d’une probable mise en examen.

« Je ne suis pas autiste, je vois bien les difficultés », a d’abord déclaré le candidat à l’élection présidentielle embourbé dans des soupçons d’emplois fictifs concernant sa femme. Il a ensuite ajouté : « Il faut que je rassemble ma famille, c’est là évidemment que je vous dis que je ne suis pas autiste ». Puis, pour conclure l’interview : « Je ne suis pas du tout enfermé, je ne suis pas du tout autiste ».

Bref, des déclarations maladroites qui ont également enflammés les réseaux sociaux. D’autant plus que lorsqu’il était encore Premier ministre, François Fillon avait attribué le label de Grande cause nationale pour 2012 aux associations du Rassemblement « Ensemble pour l’autisme », organisé par le Collectif Autisme. Il souhaitait alors « sensibiliser les Français à la nécessité de lutter contre les préjugés qui l’entourent encore trop souvent ».

EN VIDÉO

« Je ne suis pas autiste » : la bourde de Fillon sur France 2

00:0200:30
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s