Luc Hennart sur François Fillon: «ses déclarations sont pathétiques»

LISEZ CE QUE LE PRESIDENT DU TRIBUNAL DE BRUXELLES PENSE DES DÉCLARATIONS DE FILLON ET JE SUIS A 100% D ACCORD ……………… ».

Pour Luc Hennart, «  ses déclarations sont pathétiques  ». Il ajoute : « Il oublie une chose, un dossier existe ! Les juges ont été saisis et ils doivent maintenant prendre leur fonction en toute indépendance. Que ça plaise ou que ça ne plaise pas.  »

Le président du tribunal de première instance de Bruxelles explique pourquoi le candidat de droite n’a pas subi un « assassinat politique ».

Luc Hennart, président du tribunal de première instance de Bruxelles, a commenté l’actualité politico-judiciaire française des derniers jours sur les ondes de La Première. L’élection présidentielle française subit actuellement les remous de l’affaire Fillon, plus communément appelée « Penelope Gate ». Le candidat de la droite, François Fillon, s’obstine à continuer sa campagne alors qu’une probable future mise en examen pèse sur lui. Depuis plusieurs semaines, il considère qu’il est «  visé par un assassinat politique  ». Pour Luc Hennart, «  ses déclarations sont pathétiques  ». Il ajoute : « Il oublie une chose, un dossier existe ! Les juges ont été saisis et ils doivent maintenant prendre leur fonction en toute indépendance. Que ça plaise ou que ça ne plaise pas.  »

François Fillon de mauvaise foi

François Fillon a également exprimé ses doutes vis-à-vis de la partialité de la justice française. Il estime que la procédure à son encontre a été anormalement rapide. A nouveau, pour Luc Hennart, le candidat est de mauvaise foi : «  Ce n’est pas anormal, l’intervention a été rapide mais rien d’exceptionnel. Les juges n’ont pas d’initiative, ils agissent quand ils ont saisi. Le parquet a saisi des juges d’instruction, ils ont eu un dossier et ils ont estimé qu’il était important, dans les impératifs qui sont les leurs, d’agir rapidement.  ».

Le président du tribunal de première instance de Bruxelles juge l’action de la justice française «  nécessaire  ». Il explique : «  Si les juges avaient attendu, la société française aurait dit qu’il existait un agenda caché dans le chef des juges. Ils interviennent car c’est nécessaire et ça doit être respecté. Il faut aller vite, efficacement, pour que rapidement on puisse savoir ce qui sera la vérité judiciaire. On parle tout de même d’une élection présidentielle et d’une après élection !  »http://www.lesoir.be/1452401/article/actualite/belgique/2017-03-03/luc-hennart-sur-francois-fillon-ses-declarations-sont-pathetiques

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :