Juppé : une girouette sur un char de foin

On peut résumer ainsi: « Je mets le haut » =« le foulard de maman » pour justifier le port du foulard islamique. « J’enlève le bas » = je baisse mon froc pour plaire aux électeurs socialistes. Mais « Je suis droit dans mes bottes » pour essayer de piétiner mon passé et mon passif et tenter de faire oublier qu’un homme autant chahuté comme premier ministre l’aura été encore récemment jusque dans son fief. —————————-

SITE D INFORMATIONS SANS LANGUE DE BOIS

Merci a mon amie Marianne Debout

Juppé : une girouette sur un char de foin

Allez savoir pourquoi lorsque j’ai entendu tard hier soir qu’Alain Juppé avait déclaré sur son blog qu’il voterait pour le candidat du PS s’il était dans le Doubs, me sont venus immédiatement en mémoire un article de Challenges ( Domenach- 23 11 2014) et la formule « Alain Juppé peut se révéler un chien » (expression signée ,d’après Domenach, par ses proches) et une déclaration immortelle digne de Zorro: « En politique, on n’est jamais fini : regardez-moi! ».

Et bien oui on doit le regarder cet homme qui « veut faire les foins » en toutes saisons et ratisser large, toujours plus large et plus vite pour se hisser sur le char qui le conduirait, pense-t-il, vers la fonction suprême.

Mais souvenons-nous des chars de foin qui allaient en cahotants sur les chemins de…

View original post 686 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s