«Remède d’eau tiède» ? A peine présenté, le programme économique de Macron attaqué de toutes parts

«Remède d’eau tiède» ? A peine présenté, le programme économique de Macron attaqué de toutes parts

Le candidat à l’Elysée, qui a tout récemment révélé son projet pour baisser les dépenses publiques et réaliser de nouveaux investissements, a été la cible de vives critiques de la part de ses concurrents, et ce dans l’ensemble du spectre politique.

Le 23 février, Emmanuel Macron a dévoilé son projet économique dans le quotidien spécialisé Les Echos, proposant notamment de baisser les dépenses publiques de 60 milliards d’euros, pour ensuite réaliser 50 milliards d’euros d’investissements publics.

Mais à peine le texte était-il paru que le candidat du mouvement En Marche ! était pris pour cible par les autres formations politiques.

Le FN fait front… contre Macron

«Le bilan de Macron [en tant que] ministre de l’Economie : 400 000 chômeurs supplémentaires en deux ans», a déclaré le Secrétaire général du Front national Nicolas Bay, sur BFMTV.

« Le bilan de ministre de l’Économie : 400 000 chômeurs supplémentaires en deux ans. »@BFMTV

Le vice-président du parti frontiste, Florian Philippot, a pour sa part tweeté : «Macron a exactement le même programme économique que Hollande en 2012. Rien sur le drame de l’UE. Et pas du tout financé.»

Macron a exactement le même programme économique que Hollande en 2012. Rien sur le drame de l’UE. Et pas du tout financé.

Les Républicains également à l’attaque

Le porte-parole de François Fillon, Thierry Solère, a lui aussi abordé le programme du candidat, sur Radio Classique : «C’est un remède d’eau tiède […] Avec les propositions que fait Emmanuel Macron, vous avez une garantie, il ne se passera rien.»

«La seule réalité d’Emmanuel Macron, c’est qu’il est le comptable de ce bilan [du quinquennat de François Hollande]. Il ferait mieux d’être lucide sur la responsabilité qui est la sienne», a-t-il poursuivi.

«Macron est toujours dans l’ambiance, il veut baisser les impôts mais les a fait augmenter de 11 milliards avec Hollande», a écrit la porte-parole des Républicains, Valérie Boyer, sur Twitter.

est toujours est dans l’ambiance, il veut baisser les impôts mais les a fait augmenter de 11 milliards avec Hollande

De son côté, Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, a estimé qu’il était incohérent qu’Emmanuel Macron propose de diminuer la Contribution sociale généralisée (CSG), un prélèvement visant à financer la sécurité sociale, après avoir promis de ne pas baisser les retraites.

Encore un bug: @Emmanuel Macron dit « je ne baisserai pas les retraites » @JJBourdin_RMC mais il augmente la CSG donc il baisse les retraites!

Hamon dénonce un manque d’audace

Le candidat du Parti socialiste à l’élection présidentielle, Benoît Hamon, a pour sa part abordé la question sur le plateau de l’émission Télé Matin : «Aujourd’hui, Emmanuel Macron nous propose quoi ? Quelle originalité, quelle audace ! De supprimer des postes de fonctionnaires comme Nicolas Sarkozy ou comme François Fillon […] On l’a connu il y a 20 ou 30 ans en Angleterre et en Allemagne. Je suis vraiment frappé du classicisme libéral des propositions d’Emmanuel Macron.»

Lire aussi : Les cinq déclarations les plus ultralibérales du ministre socialiste Emmanuel Macron

 https://francais.rt.com/economie/34467-remede-eau-tiede-programme-economique-macron-attaque-toutes-parts
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s