« Il n’est pas là pour faire une tournée d’adieux, c’est pas Aznavour » : François Baroin estime que François Hollande ne doit plus s’exprimer

« Il n’est pas là pour faire une tournée d’adieux, c’est pas Aznavour » : François Baroin estime que François Hollande ne doit plus s’exprimer

#GRATUIT – François Baroin est l’invité de CNEWS ce 27 février. Il vient présenter son nouveau livre et s’exprimer sur les sujets d’actualité du jour. Ce lundi, l’un des sujets est la sortie de Marine Le Pen en meeting dimanche 26 février à Nantes et sa violente charge contre la justice et ses menaces à peine voilées contre les fonctionnaires. De nombreux membres du gouvernement ont condamné ces propos et apporté leur soutien aux fonctionnaires. Le Président s’est également exprimé lors de son déplacement au siège du Grand Orient de France (principale obédience maçonnique en France). Il a déclaré qu’il n’accepterait « jamais qu’on puisse mettre en cause les fonctionnaires dans notre République ». Une allusion aux propos de Marine Le Pen… qui ne plaît pas à François Baroin. Le sénateur (qui condamne lui aussi la déclaration de la cheffe frontiste) s’agace fortement. Voici l’échange entre Laurence Ferrari et François Baroin :

– Laurence Ferrari : François Hollande dit qu’il n’acceptera jamais qu’on puisse mettre en cause les fonctionnaires de notre République…

– François Baroin : Oui, pour deux mois encore.

– Laurence Ferrari : Garant des institutions…

– François Baroin : Ecoutez, il inaugure les chrysanthèmes Hollande. Franchement, il faut qu’il soit responsable. Il dit qu’il n’y va plus … qu’il ne parle plus non plus. Voilà. Il n’est pas là pour faire une tournée d’adieux. 

– Laurence Ferrari : C’est la démocratie, on en peut pas lui interdire de parler non plus…

– François Baroin : Voilà. Il n’est pas là pour faire une tournée d’adieux. C’est pas Aznavour, il a pas 90 ans. Il a terminé sa vie politique. Il a pris cette décision. Il entre dans l’Histoire par la petite porte. Qu’il nous laisse tranquille.

Donc François Hollande n’est pas candidat donc il n’a plus le droit de s’exprimer même pour garantir le respect des instituions. Une conception particulière de la vie politique en cette fin de quinquennat. Le sénateur, ex-ministre, est visiblement très remonté. Un peu plus tôt dans l’interview, interrogé cette fois sur la réponse de Bernard Cazeneuve qui a qualifié de non responsables les propos de François Fillon sur la France en « quasi guerre civile », il lâche :

Si le Premier ministre intérimaire s’est senti obligé répondre à François Fillon au Salon de l’agriculture, c’est qu’il doit se sentir un peu responsable comme ancien ministre de l’Intérieur.

« Intérimaire », Bernard Cazeneuve appréciera sans doute. Mais celui qui a été ministre de l’Intérieur 3 mois (de mars à mai 2007) continue :

Il faut une reprise en main de la part de l’Etat pour qu’il puisse pendant ce temps présidentiel, quels que soient les choix de Cazeneuve de quitter la politique ou de Hollande de déserter son camp et de ne pas assumer son bilan, de garantir au moins la sécurité de ce débat démocratique.

 http://lelab.europe1.fr/il-nest-pas-la-pour-faire-une-tournee-dadieux-cest-pas-aznavour-francois-baroin-estime-que-francois-hollande-ne-doit-plus-sexprimer-2989694
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s