Nantes : pourquoi le préfet n’a-t-il pas donné l’ordre d’utiliser des canons à eau ?

Nantes : pourquoi le préfet n’a-t-il pas donné l’ordre d’utiliser des canons à eau ?

 


Nantes : pourquoi le préfet n’a-t-il pas donné l’ordre d’utiliser des canons à eau ?

👉« Des militants d’extrême gauche attaquent un bus des militants du en route pour . »@MLP_officiel

En février 20016, Résistance républicaine et Riposte laïque avaient organisé plusieurs manifestations  sur le territoire français dans le cadre d’une opération « sauvons notre pays ». Le responsable de Résistance républicaine des Côtes d’Armor avait déposé une déclaration de manifestation… manifestation qui avait été interdite.

Et comme les adhérents et sympathisants de RR sont, comme chacun le sait, de dangereux activistes qui cassent tout, et avaient annoncé qu’ils transformeraient la manifestation interdite en opération tractage, le Préfet avait fait sortir les canons à eau au cas où les nôtres passeraient outre…

http://resistancerepublicaine.eu/2016/01/30/communique-de-resistance-republicaine-interdiction-de-la-manifestation-du-6-fevrier-a-saint-brieuc/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/02/06/saint-brieuc-la-manifestation-interdite-se-transforme-en-grande-operation-tractage/

Vous avez entendu parler de canons à eau à Nantes hier ? Une dizaine de policiers blessés mais rien d’autre.

Vous avez entendu parler de canons  à eau à Nantes aujourd’hui ? 3 à 4000 manifestants qui ont tenté d’interdire l’accès au meeting de Marine, 3 bus du FN attaqués à coups de barres de fer par une cinquantaine de personnes cagoulées… sûres de leur bon droit, sûres de lutter contre le fascisme, parce que, n’est-ce-pas, le fascisme c’est quand la police ratonne dans les banlieues et rafle les migrants.

Trois autocars transportant des militants du Front national ont été arrêtés dimanche par des manifestants hostiles à la venue de Marine Le Pen à Nantes, peu de temps avant le début de son meeting, dont l’un a été aspergé de peinture.
Les cars de militants du Front National, qui partaient de Rennes et Fougères, ont été interceptés sur la 2×2 voies Rennes-Nantes à hauteur de Treillières. Les témoins, à l’intérieur des cars, expliquent « qu’une cinquantaine de personnes cagoulées et armées de barres de fer » sont descendues sur la route, préalablement stoppée par un feu avec des pneus. Une opération-éclair, « de moins de cinq minutes », pendant laquelle les antifas ont aspergé, avec des extincteurs remplis de peinture, un car rennais. Les essuie-glaces ont également été endommagés.
Des témoins racontent « avoir eu très peur », parlant dune « véritable attaque de diligence. »  Un conseiller régional de Bretagne du FN se félicite que les militants à l’intérieur des cars « aient eu le bon réflexe de ne pas descendre. C’était une attaque de sauvages. » 

 

Etrange chose que ces Zadistes qui voient rouge dès qu’on prétend assurer l’ordre en banlieue et ne pas laisser les portes de la France grand ouvertes… Les autres avant les nôtres…

La Préfecture était prévenue, comme tout le monde. Et pourtant ils ont laissé des cars tomber dans des guet-apens….

Le meeting a bien eu lieu, 4000 personnes étaient présentes, personne ne s’est laissé dissuader de venir, malgré les violences, malgré les anathèmes.

http://www.francetvinfo.fr/politique/marine-le-pen/meeting-de-marine-le-pen-a-nantes-de-nouveaux-rassemblements-sont-prevus_2073159.html                     http://resistancerepublicaine.eu/2017/02/26/nantes-pourquoi-le-prefet-na-t-il-pas-donne-lordre-dutiliser-des-canons-a-eau/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s