Avignon : « Des deux côtés, ils veulent s’en mettre plein les poches »

Avignon : « Des deux côtés, ils veulent s’en mettre plein les poches »

Une semaine après un premier rassemblement, une quinzaine de personnes a manifesté « contre la corruption des élus » dimanche après-midi

Politique - Avignon : Des deux côtés, ils veulent s'en mettre plein les poches
Armés de pancartes aux slogans explicites, une quinzaine de citoyens révoltés s’est rassemblée hier devant l’hôtel de Ville d’Avignon, pour le deuxième dimanche consécutif.PHOTO L.R.

C’est le vote en catimini, le vendredi 17 février dernier à l’Assemblée nationale, d’une réforme réduisant le délai maximal de prescription des délits occultes et dissimulés, qui a déclenché le mouvement. Le dimanche suivant, comme dans une douzaine d’autres villes de France, ils étaient une quarantaine à manifester sur la place de l’Horloge, à Avignon, « contre la corruption des élus ». Rebelote ce dimanche. Une semaine après, si la mobilisation avait faibli (ils n’étaient plus qu’une quinzaine sous les fenêtres de l’hôtel de Ville), l’indignation restait égale.

Laurence est venue de Pernes-les-Fontaines avec une pancarte portant un double message : « Cherche élus honnêtes et justes » au recto, « Les élus ont oublié qu’ils sont là pour servir, pas pour se servir » au verso. « Je l’ai su par ma fille, qui est à Paris et qui allait manifester place de la République. Elle m’a dit qu’il y avait un rassemblement à Avignon« . Des échanges de mails et de messages sur les réseaux sociaux après l’expérience initiale du dimanche précédent ont rameuté les autres.

Les Carpentrassiens Mohamed et Nathalie ont pris le train pour en être une deuxième fois. Le premier ne décolère pas. « Il y a un déontologue à l’Assemblée et un autre au Sénat, mais ils ne font que des recommandations !, peste-t-il. De toute façon, c’est le serpent qui se mord la queue à cause de leur immunité parlementaire… » Originaire d’Annecy, Magali ose la boutade : « Je rejoins les dangereux gauchistes ! » « Être de droite ou de gauche, ça ne veut plus rien dire, lui répond Patrice, fonctionnaire sans étiquette. Des deux côtés, on veut s’en mettre plein les poches… »

Avignonnaise, Marie est la seule à avoir pensé à se munir d’une casserole pour taper dessus. « J’en ai pris une vieille, parce que ça fait longtemps qu’ils les traînent, les leurs !« , glisse-t-elle avec malice avant que Christophe s’empare de l’ustensile pour aller quêter auprès des passants. « Des sous pour nos politiques !, scande-t-il à l’adresse des badauds, c’est pour leur payer un avocat ! » « On est la risée du monde, se désespère encore Marie, alors que le « Penelopegate » n’en finit pas d’alimenter les gazettes. J’ai des amis étrangers, ils se foutent de notre gueule bien comme il faut ! »

Pas uniquement dans la dénonciation, les manifestants ont aussi des propositions à faire. Ainsi, Jean en avance-t-il quatre sur son tract : la transparence des indemnités parlementaires, l’interdiction des emplois familiaux, un véritable statut pour les collaborateurs parlementaires et un déontologue doté de pouvoirs de contrôle et d’enquête dans chaque chambre. Didier, lui, a carrément rédigé 25 propositions de lois pour mettre un terme aux « abus légaux de la République« .

Deux pétitions sont ouvertes sur internet : « 25 lois pour dire stop aux abus de nos élus » sur change.org, et « Pour un parlement exemplaire » sur transparency-france.org

Laurent Rugiero

 http://www.laprovence.com/article/edition-vaucluse/4339617/des-deux-cotes-ils-veulent-sen-mettre-plein-les-poches.html
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s