Tabassage et scie à métaux : agression antisémite à Bondy

Tabassage et scie à métaux : agression antisémite à Bondy

Deux jeunes gens portant la kippa ont été sauvagement agressés dans la soirée du 22 février à Bondy aux cris de « on va vous tuer sales juifs ».

L’info a été donnée hier, jeudi 23 février dans l’après-midi, par le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA, qui collecte tous les signalements d’agressions) et confirmée par la police après un dépôt de plainte des victimes dans la matinée du 23. Deux frères, 28 et 17 ans, roulaient avenue Gallieni à Bondy, dans la soirée du 22 février quand les deux occupants d’une camionnette les ont coursés et fait plusieurs queues de poisson. Arrivés à leur hauteur, ils les bloquent en hurlant « Sales juifs connards vous allez mourir ! ».

« Mes fils ont eu une chance inouïe »

Contraints de s’arrêter, les jeunes gens, qui portent tous deux une kippa, se retrouvent à proximité d’un bar à chicha d’où sortent d’autres individus pour prêter main forte à leurs agresseurs. Ils attaquent violemment les deux jeunes, forcés de sortir de la voiture, les frappant à coups de pied et coups de poing et criant « Si tu bouges je te tue ». L’un des agresseurs était armé d’une scie à métaux avec laquelle il a tenté de couper un doigt de la main d’une des victimes. « Mes fils ont une chance inouïe : ils ont fait du krav-maga, sinon ils ne seraient pas là aujourd’hui… », témoigne aujourd’hui le père des victimes, Armand Azoulai, qui est aussi le président de la communauté juive de Bondy. Ses enfants se sont défendus et ont réussi à échapper à leurs agresseurs pour remonter dans la voiture. Ils ont pu rouler jusqu’à l’hôpital Jean Verdier, avenue du 14 juillet, qui se trouve à 800 mètres de là. Ils y ont reçu les premiers soins. Le lendemain matin, plainte est déposée au commissariat de Bondy et une enquête diligentée en Seine Saint-Denis.

Une illustration sauvage du climat délétère qui règne dans la ville depuis plusieurs années. La communauté « très dynamique autrefois » selon plusieurs membres, a vu sa population diminuer de moitié. Le bal tragique des agressions a démarré il y a déjà longtemps – quinze ans ! – en avril 2002 avec l’irruption d’un gang armé de battes de base-ball et porteurs d’écharpes palestiniennes sur un terrain de foot où s’entrainaient les jeunes du club juif Maccabi. Très spectaculaire, l’agression avait été relatée notamment par Libération.

Dans le département, le nombre de juifs aurait chuté selon toutes les organisations communautaires. Les migrations s’organisent vers des zones plus « calmes ». A Saint-Denis, la synagogue a même été fermée.

 https://www.marianne.net/societe/tabassage-et-scie-metaux-agression-antisemite-bondy
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s