Fillon a-t-il vraiment tué politiquement Sarkozy? Par Henri de Gramond

ET VOUS VOUDRIEZ SOUTENIR UN TEL POURRI ??? MOI IMPOSSIBLE FÉLON DÉGAGE JE VOUS VOMIS

Révélations sur…

Fillon a-t-il vraiment tué politiquement Sarkozy?

Par Henri de Gramond

Elle est belle la famille politique, que ce soit à droite ou à gauche d’ailleurs; les trahisons s’enchaînent et les compromis aussi.
Enn attendant le complot ourdi pour éliminer Sarkozy a magistralement fonctionné.
Là avec la primaire de la Droite et du Centre, nous avons assisté quasi en direct à la mise à mort de Sarkozy par Fillon.
En préambule, il faut dire que ceux qui ne veulent ni voir ni savoir ne pourront pas comprendre.
Voyons la réalité des faits incontestables.
En 2012, le 28 avril 2012 exactement, Fillon vient à la radio, persuadé que Nicolas Sarkozy allait perdre les élections en mai, au second tour, pour attaquer directement Sarkozy sur un point précis. Fillon critique sans ménagement l’organisation de la grande manifestation, qui sera réussie, qu’organise Sarkozy pour le 1er mai 2012 place du Trocadero à Paris.
C’est le premier tir de Fillon contre Sarkozy.
Fillon se range du côté des syndicats à ce moment précis alors que quatre ans plus tard il est devenu le candidat qui veut réduire les fonctionnaires.
Ensuite Fillon tente de manière calamiteuse de s’emparer de l’UMP face à Copé. Déjà les médias peu regardants sur la réalité donne Fillon largement vainqueur de ce duel. Puis vient le vote et là c’est la surprise les deux candidats sont quasi à égalité et c’est Copé qui gagne finalement. Immédiatement Fillon l’accuse de tricherie alors que visiblement tout ce beau monde avait joyeusement triché.
Nous sommes en novembre 2012 et à l’UMP rien ne va plus.
Fillon, qui s’estime lésé, est pour la sédition mais n’ira pas jusqu’au bout. C’est d’ailleurs une spécialité inquiétante chez Fillon que d’aboyer sans jamais mordre.
L’accalmie a alors lieu.
Sarkozy annonce son retour en politique en septembre 2014 et en novembre sans opposition sérieuse s’empare de l’UMP.
Sarkozy est persuadé que gagner la présidence de l’UMP c’est gagner la primaire, Sarkozy ne voit rien venir d’autant que dans son entourage (Voir les annexes en fin d’article)
certains le confortent dans cette idée alors qu’ils sont en fait des sous-marins de Fillon.
La direction de l’Union pour un mouvement populaire (UMP), devenue par la suite Les Républicains, annonce en avril 2015 les règles de cette primaire, donc ceux qui disent que Sarkozy n’était pas informé d’une primaire ouverte sont démentis pas la date de l’organisation de ladite primaire. (Voir les annexes en fin d’article)
Ensuite la primaire commence et il faudra attendre le premier débat pour comprendre comment Fillon et Juppé ont cherché à éliminer Sarkozy avec l’aide des prétendants qui étaient déjà leurs alliés comme Le Maire, Copé ou NKM.
C’est comme une sorte de pacte pour s’assurer sa place au second tour.
Car alors que les sondages étaient complètement faux mais participaient au même montage: éliminer Sarkozy, Fillon commentait à monter en puissance à partir du 14 octobre 2016 où il dépassait largement Le Maire. Les débats qui selon les experts politiques ne devaient rien changer ont au contraire tout changé et placé Fillon en tête du vote parce que entre août 2016 et octobre 2016, les électeurs de droite, persuadés que Sarkozy ne pouvaient plus gagner, se sont reportés sur Fillon par défaut.
On peut dire sans risque que Sarkozy, mal entouré et mal conseillé, a vraiment manqué de flair face au piège magistralement tendu par Fillon et Juppé.
Par contre Fillon est conseillé entre autres par le Président du Groupe Bilderberg, Henri De Castries, ex Président du groupe AXA dont il a démissionné le 1er septembre 2016. De Castries serait pressenti pour occuper un gros poste si d’aventure Fillon gagnait en 2017.

fillon-avec-de-castries-2016
Or heureux hasard Juppé aussi a été invité récemment en 2015 par le Groupe Bilderberg. (NDLR: Lire l’article sur le site « BILDERBERG, puissance et secret »).
Fillon y avait lui-même participé en 2013.
Le Figaro du 8 octobre 2013 titre : «2017 : entre Fillon et Sarkozy, la guerre est déclarée » et d’ajouter que c’est Fillon qui déclare cette guerre à Sarkozy en estimant qu’il est le mieux placé pour l’emporter en 2017.
C’est donc bien Fillon qui déclenche les hostilités contre Sarkozy jusqu’à déclarer la phrase qui lui rapportera le plus de voix: « Qui imagine le général de Gaulle mis en examen? » (28 août 2016).
Ensuite avec le soutien implicite des médias qui ont continué à faire croire que la finale de la primaire opposerait Sarkozy à Juppé avec dans tous les cas de figure la victoire annoncée comme sûre et facile de Juppé, ce qui a permis de déclencher un vote utile pour faire barrage à Juppé .
Avez-vous aussi remarqué qu’avant le second tour, donc jusqu’au 20 novembre 2016, Fillon et Juppé ne se sont jamais attaqués.
le résultat du second tour est sans appel.
Et si on enlève les voix externes portées sur Juppé, le résultat aurait été encore plus dramatique pour Juppé.
Autre remarque importante, entre le premier et le second tour, les médias ont été discrets sur les chances de Juppé et mieux l’ont cette fois donné perdant du d&bta avec Fillon.
On peut également noter que la stratégie employée par Juppé entre les deux tours confortait le vote pour Fillon.
Tout cela ressemble fort à un système maffieux qui se confirme quand à peine les résultats de la primaire proclamés, Fillon reprend les Copé, Baroin, Wauquiez et autres.
C’est quand même bizarre pour un candidat qui a déclaré qu’il fallait renverser la table.
Il y a loin de la parole à l’acte.

Maintenant s’opposent deux possibilités: la première Sarkozy s’est vraiment fait avoir comme un bleu et la seconde Fillon et Sarkozy se sont entendus pour cette primaire…
A vous de choisir votre solution préférée..

Henri de Gramond

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***
A Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

Autres articles recommandés du même auteur:
Pourquoi Sarkozy a perdu
Complaire aux médias               https://observatoiredumensonge.com/2016/12/04/revelations-sur/

Advertisements

Un commentaire sur « Fillon a-t-il vraiment tué politiquement Sarkozy? Par Henri de Gramond »

  1. D apres Nos INFOS, est que Nicolas Sarkozy , N avait pas le choix d accepter cette PRIMAIRE.. et secondo , nous le Voyons actuelement par Rapport a Mr GUAINO.. est que celui ci lui est interdit de changer quoi que ce soit demander par le JUDA FILLON pour se Presenter a la Presidentielle de 2017.. UNE DICTATURE de la DROITE FILLONISTE qui a perdue ses Valeurs et son RANG pour etre PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE..Ce Type ne changera PAS. a son age on deviens pire et proteger par des groupes comme Valls l est par les memes groupes….. c est dans ces genes.. il Trahira la France et les FRANCAIS..Comme il a toujours fait sournoisement avec les Francais…Bonne Chance a la France…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s