Une femme tuée dans une maison de retraite pour religieux près de Montpellier

ELLE SERAIT ÉGORGÉE CETTE PAUVRE FEMME MAIS ENCORE UNE FOIS LA PRESSE NE  DIRA PAS LA VÉRITÉ POUR COUVRIR LA RACAILLE DES GAUCHISTES …………

Une femme tuée dans une maison de retraite pour religieux près de Montpellier

Une femme a été tuée le 24 novembre dans une maison de retraite pour religieux de Montferrier-sur-Lez, a annoncé la préfecture de l’Hérault. Les motifs de l’assaillant sont inconnus, l’enquête est en cours. Le GIGN arrive en renfort.

Selon des sources proches de l’enquête, un homme cagoulé a fait irruption dans la maison de retraite pour prêtres ayant travaillé en Afrique, «Les chênes verts», localisée à Montferrier-sur-Lez, et a tué une femme à l’arme blanche. Le profil de l’homme, recherché par une unité spéciale de la gendarmerie à l’intérieur du bâtiment, n’était pas connu dans l’immédiat.

il s’agit de la maison de retraite de la société des Missions africaines, qui abrite 70 moines.

«La fouille de l’établissement a pris fin vers 00h30. Une employée de l’établissement a été ligotée et tuée à l’arme blanche par cet individu encagoulé aux motivations encore inconnues», a-t-on appris de source proche de l’enquête.

Selon l’attaque de la maison de retraite n’est pas de nature terroriste

Le maire de la commune de Montferrier-sur-Lez, Michel Fraysse (LR), joint par l’AFP, a ajouté que vivaient dans l’établissement une soixantaine d’anciens missionnaires d’Afrique ainsi que six ou sept laïcs et six ou sept religieuses.

«C’est un établissement très moderne, médicalisé», a précisé Wayne Bodkin, délégué épiscopal à l’information du diocèse de Montpellier.

«La moyenne d’âge est très âgée, environ 75 ans. Certains ont plus de 90 ans. L’établissement est très grand, il compte trois niveaux, avec une trentaine de chambres par étage», a, de son côté, indiqué Alain Berthet, un élu de Montferrier-sur-Lez.

«Les pensionnaires peinent à se déplacer seuls et sont vulnérables», a-t-il ajouté.

Prise d’otage en cours dans une maison de retraite de moines à , intervention du GIGN en cours. Une femme retrouvée morte.

«Les forces de l’ordre, les pompiers et le Samu sont présents en nombre aux abords de la maison de retraite», a ajouté Michel Fraysse, lui-même présent aux abords de cette maison de retraite située au lieu-dit Baillarguet, à l’extérieur du village de Montferrier.

Soutien à nos forces de l’ordre qui interviennent dans une maison de retraite accueillant des moines dans l’Hérault

Vers minuit, une quinzaine de véhicules de police et gendarmerie et une dizaine de véhicules de pompiers étaient postés à quelques centaines de mètres de l’EHPAD, a constaté un correspondant de l’AFP, et contrôlaient tous les véhicules approchants.

Il attaque une maison de retraite pour moines. C’est totalement ignoble de s’en prendre à ces pauvres personnes…

Des policiers du Raid, l’unité d’élite de la police nationale, sont arrivés sur place, selon une source proche de l’enquête.

 https://francais.rt.com/france/29558-intrusion-d-homme-dans-maison-retraite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s