Hidalgo ne veut pas d’El Khomri à Paris

Hidalgo ne veut pas d’El Khomri à Paris

La ministre du Travail Myriam El Khomri souhaite se présenter à Paris aux prochaines législatives. Mais, alors qu’elle a jeté son dévolu sur le 18e arrondissement où elle est déjà suppléante, Anne Hidalgo pourrait mettre son veto. Interrogée lundi par Le Monde, la maire de Paris estime en effet que le parachutage d’El Khomri est « une très mauvaise idée ».

Anne Hidalgo et Myriam El Khomri en 2014 quand les deux femmes étaient en campagne pour la mairie de Paris. (Sipa)

En marge des primaires du moment, à droite ou chez les écologistes, les parlementaires socialistes sont occupés à négocier leur investiture aux prochaines législatives de juin. Une partie d’entre eux, des députés pour la plupart, ont déjà laissé tomber. Dernier en date : Vincent Feltesse. Ce conseiller de François Hollande, implanté en Gironde, a annoncé sur son blog dimanche qu’il « ne sera pas candidat ». Et d’ajouter, définitif : « Sur aucune circonscription. »

C’est à Paris où les tensions sont les plus vives, et notamment autour du cas de Myriam El Khomri. La ministre du Travail est aujourd’hui la suppléante de Christophe Caresche, élu pro-Valls du 18e arrondissement de la capitale. Le député ayant indiqué qu’il ne se représenterait pas, elle a déclaré vouloir le remplacer. Une issue de secours pour la ministre dans une circonscription « gagnable », au vu de son fort ancrage à gauche.

« Il y a un traumatisme très fort autour de la loi El Khomri »

Mais ce n’est pas l’avis d’Anne Hidalgo, la maire de Paris, qui a publiquement fait part, lundi, de son mécontentement. Depuis quelques semaines, l’entourage de l’édile confiait déjà aux journalistes son hostilité quant à l’arrivée de Myriam El Khomri. Interrogée par Le Monde, Anne Hidalgo est sortie de son silence : « J’ai fait savoir que je trouvais que c’était une très mauvaise idée la candidature de Myriam El Khomri dans le 18e. Je pense qu’il y a un traumatisme très fort autour de la loi qui porte son nom et cela ne correspond pas tout à fait à ce qu’attendent de nous les Parisiens. »

Un recadrage étonnant au vu de leur passé commun. Myriam El Khomri a en effet été l’une des proches de la maire. Entre mars et août 2014, elle a même été son adjointe chargée à la sécurité avant de faire son entrée au gouvernement, à la fin de l’été. Pour régler le litige, le PS a décidé d’organiser une primaire interne. Les quelque 300 militants socialistes du 18e arrondissement devront trancher le 8 décembre prochain entre la ministre du Travail et une jeune adjointe PS à la mairie d’arrondissement, Afaf Gabelotaud. La maire de Paris a d’ores et déjà assuré qu’elle respecterait le choix des militants mais, par sa sortie publique, elle indique la marche à suivre.

Lire aussi : Les ministres préparent les législatives   http://www.lejdd.fr/Politique/Hidalgo-ne-veut-pas-d-El-Khomri-a-Paris-822928#xtor=CS1-4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s