Australie : vers une loi bannissant à vie tout clandestin

Australie : vers une loi bannissant à vie tout clandestin

AustralieMigrantsEn Australie, le gouvernement conservateur de Malcolm Turnbull vient de présenter au Parlement une loi qui sera débattue ce mois-ci.

Cette loi prévoit que tout demandeur d’asile ou immigrant, ayant tenté d’entrer illégalement en Australie, sera banni à vie !

Cela signifie que, même si le clandestin tente de revenir en Australie, 2 mois ou 20 ans plus tard, cette fois-ci avec un titre de séjour en règle (visa de touriste, visa d’affaires), son entrée sera interdite ! Et la loi précise même que ceux des clandestins qui par la suite se seraient légalement mariés avec des Australiens/Australiennes ne pourront jamais entrer en Australie !

Pour mettre en place cette interdiction, le gouvernement utilisera les fichiers d’identité (contenant les relevés des empreintes digitales) de tous les clandestins interceptés.

En anglais, dans un important journal australien :

Asylum seekers who come by boat banned for life under new laws

http://www.smh.com.au/federal-politics/political-news/asylum-seekers-who-come-by-boat-banned-for-life-under-new-laws-20161029-gsdvf7.html

En français :

L’Australie veut interdire à vie l’entrée sur son territoire à certains réfugiés

http://www.lemonde.fr/international/article/2016/11/01/l-australie-veut-interdire-a-vie-l-entree-sur-son-territoire-a-certains-refugies_5023512_3210.html

Extraits :

L’Australie dispose déjà de l’une des politiques les plus dures du monde, concernant les demandeurs d’asile. Mais le gouvernement conservateur veut aller plus loin et interdire à vie à certains réfugiés de mettre les pieds dans le pays. Une loi sera présentée, dans les jours à venir, aux parlementaires.

L’interdiction vise les demandeurs d’asile qui ont tenté de rejoindre l’Australie par bateau, clandestinement. Elle devrait s’appliquer à plusieurs milliers de personnes, interceptées en mer et envoyées dans les centres de détention offshore de l’Australie, dans le Pacifique, à Manus (Papouasie-Nouvelle-Guinée) ou sur l’îlot isolé de Nauru.

Qu’ils aient été reconnus réfugiés ne changera rien. Le texte vise les adultes de plus de 18 ans. Même s’ils sont retournés dans leur pays d’origine, ou s’ils se sont installés dans un autre pays, ils n’obtiendront jamais de visa pour l’Australie. Ni un visa touriste, ni un visa d’affaires, ni même en cas de mariage avec un Australien.

La loi est rétroactive ; la date du 19 juillet 2013 a été retenue. C’est ce jour-là que le travailliste Kevin Rudd, alors premier ministre, avait annoncé : « A partir d’aujourd’hui, les demandeurs d’asile arrivés par bateau sans visa ne seront jamais autorisés à s’installer en Australie ». Ce message a été martelé par les gouvernements successifs, y compris dans des campagnes, diffusées dans une vingtaine de langues, dans de nombreux pays : « No way. You will not make Australia home ». Un cap va être franchi si cette menace devient une loi.

Aucun clandestin n’a réussi à atteindre les côtes australiennes depuis 800 jours, se félicite le gouvernement. Les bateaux sont stoppés en mer et renvoyés hors des eaux territoriales de l’Australie. Des demandeurs d’asile sont placés pour une durée indéterminée dans des centres de détention offshore.

–> Qu’attendent les gouvernement européens pour appliquer chez nous ces mesures ?

Martin Moisan

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***  http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/2016/11/australie-vers-une-loi-bannissant-a-vie-tout-clandestin.html?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_twitter&utm_campaign=_ob_share_auto

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s