Sondage: François Hollande, la défiance générale

Sondage: François Hollande, la défiance générale

EXCLUSIF – La cote de confiance du président de la République atteint son plus bas niveau, selon le baromètre du mois de novembre de KANTAR Sofres-OnePoint pour Le Figaro Magazine. Celle de Manuel Valls remonte légèrement.

Source Le Figaro MagazineJamais président de la République n’était tombé aussi bas! De toute l’histoire du baromètre, aucun d’entre eux n’était descendu là où François Hollande a plongé: seulement 11 % des Français lui font confiance! Tout juste un tiers des sympathisants socialistes (34 % contre 65 %). Les confidences publiées dans un livre (Un président ne devrait pas dire ça…, chez Stock) ont eu un effet dévastateur dans l’opinion et chez les derniers soutiens du chef de l’Etat. Difficile de dire ce qui a le plus pesé, entre la révélation de secrets d’Etat, la présence des journalistes pendant des conversations téléphoniques entre présidents, voire avec le Premier ministre, la reconnaissance d’une intervention de François Hollande pour fausser un appel d’offres de la Ligue de football ou les commentaires acerbes sur les uns et les autres!

Reste qu’aujourd’hui, François Hollande est «tendu, fébrile» selon un de ses amis, qui constate qu’un grand nombre de ses proches ont médiatiquement et politiquement disparu après la publication du livre. A l’inverse, la stratégie de distanciation du Premier ministre semble lui profiter. La cote de Manuel Valls remonte (+ 3), notamment auprès des sympathisants PS (59 %, + 11). Comme s’il représentait la bouée de sauvetage des socialistes au milieu du naufrage présidentiel.

Un sondage KANTAR SOFRES-OnePoint à retrouver dans Le Figaro Magazine, en kiosque dès vendredi.



+ 6 Jean-Luc Mélenchon

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. La descente aux enfers de François Hollande bénéficie à Jean-Luc Mélenchon, qui se hisse pour la première fois sur la troisième marche du podium du baromètre. En gagnant notamment 11 points chez les sympathisants PS.


= Bernard Cazeneuve


Le classement du ministre de l’Intérieur (19e) illustre bien la faiblesse gouvernementale actuelle. En dehors de Ségolène Royal, aucun ministre n’arrive à émerger. Pourtant, le patron de la Place Beauvau est en première ligne médiatique avec la gestion des migrants!   http://www.lefigaro.fr/politique/2016/11/02/01002-20161102ARTFIG00237-sondage-francois-hollande-la-defiance-generale.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s