Bordeaux : la petite erreur de Juppé… à 176 millions d’euros !

Bordeaux : la petite erreur de Juppé… à 176 millions d’euros !

Le Canard enchaîné révèle que le maire de Bordeaux s’est trompé sur le coût du nouveau stade de la ville. Voilà qui passe mal pour celui qui veut réduire les dépenses publiques de la France.

La boulette… Alain Juppé, pourtant bardé de diplômes, aurait-il des problèmes en calcul ?

Le Conseil d’Etat vient effet de taper sur les doigts du maire de Bordeaux à cause d’une erreur sur le coût du nouveau stade de football de Bordeaux, le « Matmut Atlantique », bâti pour l’Euro 2016 par le consortium Vinci-Fayat, révèle le Canard enchaîné.

Avec ce partenariat public-privé, le stade devait coûter à la ville 183 millions d’euros, selon la délibération prise en octobre 2011. Mais la Conseil d’Etat est passé par là et, après un examen du dossier, a constaté que la mairie de Bordeaux avait « oublié » 176 millions d’euros. En tout, le coût de l’installation sportive est donc rehaussé à 359 millions d’euros.

A lire aussi – VIDEO Alain Juppé : son fâcheux trou de mémoire en direct

L’accord reste une bonne affaire pour l’adjoint aux finances de Juppé

Comment une telle bévue a-t-elle pu être commise ? Dans le contrat, la ville de Bordeaux a délégué la construction du stade au consortium. En échange, ce dernier facture un loyer annuel, l’entretien et la gestion de cet équipement pendant 30 ans.

Une bonne affaire selon l’équipe d’Alain Juppé. Sauf que l’entourage de l’édile n’avait pas précisé qu’en plus de ces avantages, les sociétés Vinci et Fayat se feraient rembourser les impôts locaux pendant 30 ans, la durée du contrat. Sans parler d’une subvention municipale de 17 millions d’euros qui n’avait pas été mentionnée clairement.

Toutefois, Nicolas Florian, l’adjoint aux finances d’Alain Juppé, a déclaré au Canard enchaîné que cet accord restait une bonne affaire. En effet, la ville bénéficiera de recettes garanties par le partenaire d’une part, et d’un loyer payé par les footballeurs girondins. A l’issue des 30 ans, la municipalité escompte engranger 94 millions d’euros nets.

Vidéo sur le même thème : Alain Juppé au 20H de TF1 : « J’ai fait une bêtise en déplafonnant l’ISF en 95 » http://www.planet.fr/politique-bordeaux-la-petite-erreur-de-juppe-a-176-millions-deuros.1083963.29334.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s