Moscou a des preuves que l’école syrienne n’a pas été bombardée En savoir plus:

URGENT URGENT URGENT

La vidéo selon laquelle l’école d’Idlib a été la cible d’une frappe aérienne a été fabriquée à partir d’au moins 10 morceaux différents. En fait, l’école d’Idlib n’a pas été bombardée.

La vidéo selon laquelle l’école d’Idlib a été la cible d’une frappe aérienne a été fabriquée à partir d’au moins 10 morceaux différents, a annoncé jeudi le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov. « Les séquences vidéo publiées par certains médias étrangers et représentant une frappe aérienne contre le village de Hass sont un montage de plus de 10 morceaux filmés à des résolutions et dates différentes. On voit sur une photo publiée par l’agence AFP (Agence France-Presse) que seul un mur de l’école a été endommagé et toutes les tables sont en place », a indiqué le général Konachenkov. En plus, on voit à travers un trou dans le mur qu’une barrière rose située en face est intacte et ne porte même pas de traces d’éclats, d’après le général. Ce ne serait pas le cas s’il s’agissait des conséquences d’un raid aérien. « La barrière et les murs de l’édifice auraient alors tous été détruits et endommagés par des éclats, alors que les meubles aurait été soufflés par la déflagration », a précisé Igor Konachenkov. Selon lui, les militaires russes ont établi le lieu où la vidéo été filmée. « Jeudi matin, nous avons envoyé un drone dans ce secteur pour prendre des photos de la localité de Hass. Les photos prises par ce drone montre le toit intact de l’école et l’absence des cratères de bombes dans ses environs », a souligné le général. On pourrait vérifier ces informations en demandant des renseignements supplémentaires aux États-Unis, d’après lui. Un drone américain MQ-1B Predator se trouvait dans ce secteur. « Les moyens de contrôle aérien russe ont détécté un drone américain MQ-1B Predator dans le secteur à l’heure indiquée » dans la vidéo, a annoncé le général. Selon UNICEF, 22 enfants et six enseignants ont été tués dans des raids menés mercredi contre une école dans la province syrienne d’Idlib. Certains médias arabes et occidentaux ont attribué la responsabilité de cette attaque à l’aviation russe. Le ministère russe des Affaires étrangères a rejeté ces accusations. « C’est un mensonge. La Russie n’a rien à voir avec cette terrible tragédie », a affirmé la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova. Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l’application Telegram sur n’importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201610271028413310-syrie-idlib-attaque-drones/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s