Colère des policiers : les syndicats reçus en fin de journée par Hollande

NE  VOUS LAISSEZ PAS FAIRE  ET SURTOUT NE CROYEZ PAS LES PROMESSES DE F HOLLANDE QUI MENT COMME IL RESPIRE CET INCAPABLE …………..

Colère des policiers : les syndicats reçus en fin de journée par Hollande

Les syndicats à l’Elysée, les policiers protestataires dans la rue. Après dix jours de mouvement de colère dans les rangs des forces de l’ordre, François Hollande reçoit ce mercredi à 18 heures les organisations syndicales. Le rendez-vous avait été annoncé dimanche soir. Les policiers, qui manifestent hors cadre syndical, organisent eux un rassemblement à 14 heures devant l’Assemblée nationale.

 

Mardi soir encore, des manifestations lancées via les réseaux sociaux, se sont encore déroulées dans plusieurs villes, comme Nancy, Rennes, Brest, Toulouse ou Béziers.

 

Les syndicats, débordés par ce mouvement, tentent de reprendre la main et comptent beaucoup sur leur rendez-vous à l’Elysée. Auprès du chef de l’Etat, les syndicats devraient réclamer la «révision du cadre juridique d’emploi des armes» et la «mise en place de peines plancher pour les agresseurs de membres des forces de l’ordre et services de secours», créées sous la droite et abrogées sous François Hollande. Ils demandent également «l’alignement de la répression des outrages à personne dépositaire de l’autorité publique sur celle des outrages à magistrats dont les peines sont doubles».

 

François Hollande a expliqué prendre la mesure du «malaise» qui grossit dans les rangs des forces de l’ordre. «Tous les sujets sont sur la table», a promis le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve dimanche au sujet de la rencontre à l’Elysée.

 

Lundi, Alliance, premier syndicat de gardiens de la paix, Synergie Officiers, l’Unsa et des syndicats de commissaires (SCPN, SICP) avaient appelé à «des rassemblements silencieux» devant les palais de justice pour dénoncer «le laxisme» des juges. Mais ils ont peu mobilisé.

 

Le syndicat Unité-SGP police FO a de son côté appelé à une «marche de la colère policière et citoyenne», mercredi à partir de midi, depuis la place de la République à Paris mais aussi dans près de 80 villes de France.

 

La fronde des policiers est née dans l’Essonne après l’attaque de policiers au cocktail Molotov le 8 octobre. Les deux fonctionnaires touchés sont aujourd’hui hors de danger mais le mouvement de colère ne faiblit pas.

 

VIDEO. Paris : les syndicats de policiers devant le palais de justice

VIDEO. Paris : les policiers chantent la Marseillaise sous la statue de Jeanne d’Arc

VIDEO. Bernard Cazeneuve a rencontré deux policiers                http://www.leparisien.fr/faits-divers/colere-des-policiers-les-syndicats-recus-en-fin-de-journee-par-hollande-26-10-2016-6253419.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s