Sarkozy plaide pour une alternance «forte, franche et véritable»

Sarkozy plaide pour une alternance «forte, franche et véritable»

L’ancien chef de l’État, candidat à la primaire, a affiché vendredi son optimisme et sa confiance. À Toulon, il a attaqué frontalement François Bayrou, pointant la collusion entre le patron du MoDem et Alain Juppé.

Envoyé spécial dans le Var

Une terrasse au milieu d’une pinède, une vue dégagée sur la Méditerranée. «Et pas un nuage à l’horizon.» En déplacement dans le Var vendredi, Nicolas Sarkozy affiche un large sourire. Le candidat se sent chez lui, au milieu des élus qui l’accueillent. Alain Juppé a l’appui de son homologue de Toulon, Hubert Falco? «Dans le Var, ça marche mieux pour moi que pour lui», plaisante l’ancien président. «Falco met la pression aux élus pour qu’ils rejoignent Juppé, mais il se casse le nez, souffle un sarkozyste. Et chez les militants, il n’y a pas photo.» Jeudi, quand Nicolas Sarkozy réunira ses soutiens à Marseille, Alain Juppé tiendra un meeting à Toulon. «Et là non plus, il n’y aura pas photo», insiste le parlementaire.

Cette tournée dans des terres qui lui seraient plus favorables qu’à son principal concurrent n’explique pas à elle seule l’optimisme du candidat. Depuis quelques jours, Nicolas Sarkozy a ajouté un nouvel élément à ses discours: il pointe la collusion entre le favori des sondages et François Bayrou, son «encombrant allié». Et l’argument fait mouche, selon lui. «Bayrou, c’est mieux que le tube de la semain, c’est le tube de la primaire», souligne un intime.

En meeting, la simple évocation du nom du président du MoDem suffit à provoquer des huées. Et Nicolas Sarkozy a décidé de ne pas se priver d’une telle cartouche. «Le débat est en train de se focaliser autour de la nature de l’alternance, estime l’ancien président. Je veux une alternance forte, franche, véritable. Sans compromis. L’alternance avec Bayrou et les centristes, ce serait la continuité. N’oubliez pas que c’est lui qui nous a fait tomber dans le socialisme.»

Le candidat n’imagine pas un instant accorder cent sièges de députés aux centristes, comme ils le réclament. «Ce serait se mettre dans la position de François Hollande», avec ses frondeurs hérités des investitures distribuées par Martine Aubry en 2011, juge-t-il.

Quant aux menaces de François Bayrou de se présenter à la présidentielle si jamais Alain Juppé ne sort pas vainqueur de la primaire, elles seraient une bénédiction, à en croire les sarkozystes. «Cela nous va très bien qu’il se présente au premier tour, car Bayrou sera à Hollande ce que Taubira a été à Jospin», ajoutent-ils en pariant que le président de la République et le maire de Pau se neutraliseront mutuellement.

À un mois du scrutin, les sondages – qui donnent invariablement Alain Juppé en tête au premier tour et vainqueur au second – n’auraient donc pas de prise sur l’optimisme de Nicolas Sarkozy. «Je sens que cela se cristallise très fortement, explique-t-il. Le rapport de forces est bon: à droite, c’est 50 pour moi et 25 pour Juppé. C’est très net!» Et quand un entrepreneur, à la fin d’une table ronde, s’inquiète des électeurs du centre et de gauche qui pourraient contrarier ses plans, le candidat s’emporte. «Vous croyez qu’il va y avoir des hordes de centristes qui vont venir voter, vous? Je suis en marche, affamé!» lance-t-il, avant d’ajouter: «Je ne perds jamais.»

Autour de la table, personne ne bronche. Nicolas Sarkozy sourit et invoque Nelson Mandela. «Soit je gagne, soit j’apprends», expliquait l’ancien président sud-africain. «J’ai gagné en 2007, j’ai appris en 2012 et je suis au point pour 2017», lance-t-il en frappant la table du poing. http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/primaires-droite/2016/10/21/35004-20161021ARTFIG00364-sarkozy-plaide-pour-une-alternance-forte-franche-et-veritable.php

2 commentaires sur « Sarkozy plaide pour une alternance «forte, franche et véritable» »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s