Pour ou contre une candidature de François Hollande : débat au sein du PS cantalien

Qu il dégage on le supporte plus…….

Pour ou contre une candidature de François Hollande : débat au sein du PS cantalien

L’opportunité de la candidature de François Hollande à sa succession fait débat au sein des élus socialistes. Il y a ceux qui sont carrément contre, ceux qui sont inconditionnellement pour, et puis tous les autres…

 

Philippe Dubourg (secrétaire fédéral)

« Ce quinquennat a débuté dans un contexte de crise mondiale. La droite au pouvoir jusqu’en 2012 a entrainé le pays «au bord du décrochage» (dixit F. Fillon) en appliquant notamment le bouclier fiscal. Ceci rappelé, j’entends la déception des Français, perceptible jusque dans nos rangs. L’heure du bilan approche, la baisse du chômage amorcée depuis 1 an ne compense pas les nombreuses années de hausse. Bien sûr, mais la France de Hollande n’a pas cédé au sacrifice de son modèle social sur l’autel de l’emploi low cost. Que les Français mesurent leur déception à l’aune de leurs attentes légitimes, c’est normal, mais le bilan du quinquennat sera complet lorsque la situation sociale des Français en 2017 sera comparée à celle des autres populations d’Europe. Pour toutes ces raisons François Hollande à toute légitimité à poursuivre son action. Il reste le socialiste le mieux à même de rassembler les progressistes face aux projets régressifs des conservateurs parfois teintés de souverainisme. »

 

Alain Calmette (député)

« Le bilan de François Hollande comporte bien des points positifs qui seront reconnus avec le temps, surtout s’ils ont l’occasion d’être un jour comparés avec ce que nous promettent les candidats de la primaire de la droite, en particulier en matière sociale. Force est de constater l’impopularité du président de la République, mesurée par les instituts de sondage. Il peut encore d’ici le 15 décembre, date de clôture des candidatures à la primaire, provoquer un rebond significatif dans l’opinion lui permettant d’être en situation d’être candidat. En tout état de cause, c’est à lui et à lui seul, de décider en son âme et conscience et je ne signerai pas d’appel sollicitant sa candidature. »

 

Il faut faire évoluer le parti pour qu’il vive en zone rurale

MARC MAISONNEUVE (Président de la communauté de communes de Sumène-Artense)

Sylvie Boudou (adjointe au maire d’Arpajon)

« Je suis pour un mandat unique. François Hollande a bénéficié d’un formidable espoir de la population au début de son mandat. De plus, beaucoup portaient les espoirs déçus de l’élection de 2007…L’attente des réformes en profondeur de notre société, était immense. Or afin de ménager tous les courants, la tendance est à mener une politique qui ne correspond pas aux attentes de la population. Ce qui va nous mener droit aux extrêmes. À l’heure où les médias permettent d’être informé de tout et dans l’immédiateté, il n’y a plus de blanc-seing donné à une personnalité. Si le citoyen ne va plus voter, c’est qu’il rejette ce que proposent les candidats : alors à eux d’être innovants, sinon, nous allons tous le regretter. »

 

Marc Maisonneuve (président de la communauté de communes de Sumène-Artense)

« En 2016, je n’ai pas renouvelé mon adhésion au Parti socialiste. Ce n’est pas François Hollande qui m’a déçu, c’est d’autres choses… Comme le fonctionnement du Parti socialiste ou la Réforme territoriale, qui s’est mise en place sans véritable consultation des élus territoriaux. Aujourd’hui, j’ai l’impression qu’il est difficile de faire vivre un parti dans les territoires ruraux. A mon sens, il faut faire évoluer le parti pour qu’il vive en zone rurale. »

Pour moi, François Hollande est un échec

Pierre Mathonier (maire d’Aurillac)

« Les primaires à droite mettent en évidence des clivages importants entre la politique du gouvernement et les propositions des candidats, avec des conséquences qui seront majeures sur la vie de nos concitoyens. Aussi, la gauche de gouvernement doit présenter une candidature crédible, issue des primaires. Les derniers événements médiatiques sont malheureux et décrédibilisent la fonction présidentielle. Ils rendent difficile la candidature de François Hollande et peu probable sa victoire aux primaires. Le PS est dans une situation difficile. Je regrette que certains aient refusé les règles du jeu majoritaire et aient mis sur la place publique des débats qui auraient dû rester en interne. Cette image a décrédibilisé l’action du gouvernement. Malgré tout, le PS reste un parti avec des valeurs fortes, qui doivent servir de pivot à l’organisation d’une force progressiste qui défend une véritable politique sociale. »

 

Franck Rey (ancien n°2 du PS cantalien)

« J’ai quitté le PS car ce parti a tourné le dos à une une partie de sa politique. Pour moi, François Hollande est en échec. Soit la primaire tombera à l’eau et Hollande sera le candidat des socialistes. Les Français ne le suivront pas, il n’a aucune chance d’être élu. Soit il y aura une primaire et ce sera un piège. Seuls les convaincus voteront. La faible participation donnera l’avantage à François Hollande. Dans ce cas-là, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg et les autres engagés dans la primaire, devront se mettre en ordre derrière lui. Ce n’est pas ma conception des choses. À titre personnel, je voterai pour Jean-Luc Mélenchon, le seul qui incarne une politique de gauche. »

 

Michel Roussy (maire d’Arpajon-sur-Cère et président de l’Union départementale des élus socialistes et républicains)

« François Hollande est très bas dans les sondages. Sa candidature est aujourd’hui handicapée par une image dégradée, non pas tant sur le fond de son action que sur la manière d’incarner la fonction présidentielle. Le chemin est encore long et passe par les primaires. Je pense qu’il n’a pas pris de décision définitive. François Hollande doit s’interroger : est-il le mieux placé pour incarner les valeurs de la sociale-démocratie?? »

 

Je suis déçu. Je pensais qu’il ferait une politique davantage de gauche

GÉRARD SALAT (Conseiller départemental sur le secteur de Saint-Flour 2)

Claudine Royer (conseillère municipale d’opposition à Mauriac)

« François Hollande devrait se positionner assez rapidement parce que les militants sont dans le flou. Il devrait expliquer son bilan car tout n’est pas négatif. Est-ce que c’est la meilleure personne pour représenter le parti?? Je me pose des questions. Je n’ai pas une position tranchée. Si ce n’est sur le fait qu’un président sortant ne devrait pas être confronté à des primaires. Si le bilan était bien expliqué et ressenti de façon plus positive que négative, il aurait dû être le candidat légitime ! Je ne dis pas que je suis contre sa candidature, je ne peux pas dire que je suis franchement pour non plus. Je suis dans le doute. Après quelque soit la candidature socialiste, je me rangerai derrière. »

Gérard Salat (conseiller départemental sur le secteur de Saint-Flour 2)

« François Hollande a eu un quinquennat difficile à cause d’une faible croissance économique, et d’une courbe du chômage qu’il n’a pas réussi à inverser. Sa politique a déçu le peuple de gauche et divisé le PS. Je suis déçu. Je pensais qu’il ferait une politique davantage de gauche. Mais les entreprises n’ont pas joué le jeu alors que c’est la première fois qu’elles bénéficiaient d’une aussi grosse baisse de leurs charges. La décision de se représenter lui appartient. Mais il faudra d’abord qu’il remporte la primaire et qu’après il aille au deuxième tour des présidentielles. Ses chances me semblent bien réduites. »

La rédaction

  http://www.lamontagne.fr/paris/politique/2016/10/21/pour-ou-contre-une-candidature-de-francois-hollande-debat-au-sein-du-ps-cantalien_12122046.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s