Point de vue d’un américain : la folie de Najat-Vallaud Belkhacem qui fait passer l’Islam avant tout, au détriment des références et réalités françaises.

ARTICLE DE 2015…………………..

Point de vue d’un américain : la folie de Najat-Vallaud Belkhacem qui fait passer l’Islam avant tout, au détriment des références et réalités françaises.

Combien d’américains ont suivi le brouhaha en France autour des propositions récentes de changements de programmes du ministre de l’éducation?

Je ne pense pas qu’il y en ait beaucoup. Mais il est instructif de voir ce que cette jeune, jolie et inexpérimentée Najat Vallaud-Belkacem a proposé et les réactions — accablantes et furieuses — que ses projets ont reçues. Le ministre de l’Education en France définit les programmes jusqu’aux livres que chaque élève lira et décide quels cours seront proposés dans chacune des écoles.   Tout est contrôlé du début à la fin et il y a très peu de différences dans les cours offerts par l’une ou l’autre école.

Najat Vallaud-Belkacem, qui d’ascendance est moitié musulmane a décidé qu’il était temps de changer les programmes. Dehors le latin, le grec et même l’allemand alors qu’on aurait pu penser que comme langue commerciale l’enseignement de l’allemand aurait pu être développé, pas éliminé. Bien sûr, ceux, immédiatement affectés ont été furieux. Il a été souligné que le latin et le grec ne représentaient pas seulement des langues classiques antiques, mais la civilisation européenne, et qu’en ne gardant pas ces deux langues, la teneur général de la culture française en souffrirait et même l’étude du français en souffrirait, parce que le latin et le grec ont contribué directement aux fondements de la langue et que la possibilité d’acquérir l’une ou l’autre est  importante pour que la nation ait une meilleure compréhension d’elle-même et de son passé.

Tout être sensé ne peut être qu’en désaccord avec Najat Vallaut-Belkacem qui s’est retrouvée ridiculisée face à un déchaînement de colère et de mépris.

Ce ne fut pas son seul acte de folie. Elle a aussi voulu remplacer dans les programmes d’histoire, plusieurs sujets – comme la période médiévale chrétienne – ou plutôt, ne pas les supprimer, mais les rendre optionnels et non obligatoires.  Qui pourrait s’opposer à ce que le christianisme médiéval fasse partie du programme d’histoire? Quel groupe d’étudiants trouverait insupportable d’avoir à suivre des cours sur les croisades?

Et une fois le christianisme médiéval remisé comme valeur obligatoire, Najat Vallaud-Belkacem voulait rendre obligatoire l’enseignement de l’Islam.  Elle a fait volte-face, mais ce qu’elle voulait était très clair.

Elle savait qu’en France il y a maintenant beaucoup d’étudiants qui refusent d’acquérir des connaissances sur les Croisades, qui refusent de s’intéresser aux cathédrales, qui s’opposent à l’enseignement de la poésie et de l’art religieux médiéval. Ce sont les étudiants musulmans. Alors, pourquoi pas les exempter de l’obligation d’étudier ce qui a toujours été considéré comme la partie essentielle du programme d’histoire français? C’est comme si un secrétaire d’Etat à l’éducation ici dans ce pays [aux Etats-Unis] décidait que la période depuis la Guerre de Révolution jusqu’à la Guerre Civile n’avait plus besoin d’être enseignée, de façon à laisser place à des cours sur “l’immigration récente aux Etats-Unis”

Et ensuite il y aurait le cours d’Islam qui ferait maintenant partie du programme. Quel était le sens de tout cela? Cela signifiait qu’il y aurait des emplois, sur mesure pour les professeurs musulmans, sur la base théorique que  les musulmans seraient certainement les mieux qualifiés pour enseigner l’Islam.

Pouvez-vous imaginer ce que cela serait pour un étudiant français d’assister à une classe d’Islam, faite par un enseignant musulman, si l’étudiant veut soulever un débat à propos de ce qu’a dit le professeur ?   Il serait pétrifié de le faire, en particulier si parmi ses camarades se trouvent des musulmans.

Il n’y a rien de plus à ajouter sur ce projet. Elle, Vallaud-Belkacem, a dû faire machine arrière. Ce n’est pas le rejet de son programme qui importe. C’est le fait même qu’il ait été proposé et tout ce qu’il dit sur l’état [de santé] de la France moderne.

HUGH FITZGERALD – 20 juin 2015  http://www.europe-israel.org/2015/06/point-de-vue-dun-americain-la-folie-de-najat-vallaud-belkhacem-qui-fait-passer-lislam-avant-tout-au-detriment-des-references-et-realites-francaises/

Un commentaire sur « Point de vue d’un américain : la folie de Najat-Vallaud Belkhacem qui fait passer l’Islam avant tout, au détriment des références et réalités françaises. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s