Juppé promet des sièges de députés aux centristes s’il est élu

MINABLE JUPPE … NE VOTEZ JAMAIS POUR CE VIEUX BONHOMME … DANGEREUX POUR LA RÉPUBLIQUE

Juppé promet des sièges de députés aux centristes s’il est élu

LE SCAN POLITIQUE – Invité d’Europe 1 ce lundi matin, le candidat de la primaire de la droite a aussi assuré ne pas avoir choisi de premier ministre.

«Disciple» revendiqué de Jacques Chirac, Alain Juppé a paraphrasé son ancien mentor, celui qui lui a «mis le pied à l’étrier» avec qui il estime avoir quasiment «un lien de filiation». «Je serai le président de tous les Français, et pas de tel ou tel parti politique», a assuré le candidat à la primaire de la droite sur Europe 1 ce lundi. «Tous ceux qui voudront m’aider seront les bienvenus», a aussi déclaré l’ancien premier ministre, qui n’a donc toujours pas résolu de rejeter les électeurs de gauche désireux de lui apporter leurs voix les 21 et 27 novembre prochains. «Quand on veut rassembler notre pays dans une situation extrêmement difficile (…), je ne vais pas commencer à dire à ceux qui veulent voter pour moi “Allez vous faire voir”», a expliqué Alain Juppé.

Le favori des sondages a fait part de la possibilité d’une coalition de la droite et du centre au cas où il sortirait vainqueur des primaires puis des élections présidentielles. Alors que 600 élus centristes ont annoncé leur soutien à sa candidature le 12 octobre, Alain Juppé a tenu à rappeler que les investitures LR pour les législatives «ne sont pas définitivement adoptées.» Le candidat a expliqué que «c’est un Conseil national prévu au mois de décembre qui doit les adopter». Une manière de rappeler qu’en cas de victoire à la primaire de la droite et du centre, les investitures seraient ouvertes à des candidats centristes.

Alain Juppé revient donc sur l’une des raisons qui avaient poussé les centristes à voter en faveur d’un boycott de la primaire en mars. En début d’année, les tractations entre UDI et LR sur des investitures communes avaient été mises en échec par le bureau politique des Républicains. Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI réclamait alors qu’entre «un quart et un tiers» des candidats aux législatives soient membres de son parti.

Christian Estrosi a répondu dans un communiqué qu’il est «faux d’affirmer que 577 circonscriptions ont été attribuées à des candidats Républicains». Le soutien de Nicolas Sarkozy énumère que «555 sur 577 ont été traitées, 473 investitures ont été nominativement attribuées et 25 circonscription ont été reservées à des candidats UDI sortants». Il a aussi rappelé que la quasi-totalité des investitures «l’ont été à l’unanimité».

Le candidat a aussi fait un appel du pied à Nicolas Hulot. «Il peut évidemment contribuer à la prise de conscience nécessaire et surtout à l’action qui est aujourd’hui urgente», a-t-il dit à propos de la figure écologiste. En revanche, le maire de Bordeaux a repoussé les avances d’Emmanuel Macron, qui affirmait «des points de convergences» avec l’ancien premier ministre dimanche. Le candidat a de nouveau taclé l’ancien ministre de l’économie. «Le critère de choix de ceux qui m’aideront, ce sera la compétence et la loyauté», a indiqué Alain Juppé. Deux qualités qu’il ne reconnaît pas au leader d’En Marche.

Le candidat de 71 ans a aussi visé son rival, Nicolas Sarkozy. Alors que son challenger a confirmé dimanche que François Baroin serait à Matignon en cas de victoire en 2017, Alain Juppé se «refuse à entrer dans ce mercato des premiers ministres», jugeant ce type d’annonce «ridicule». Pourtant, Jean-Pierre Raffarin, soutien affiché de sa candidature, en faisait de même en jugeant que Valérie Pécresse ferait un bon premier minsistre. L’édile a évalué à «une bonne dizaine» les candidats potentiels à Matignon. «Les élections auront lieu au mois de mai de l’année prochaine, beaucoup d’eau va couler sous les ponts d’ici là», repousse l’ancien premier ministre. «En tout cas je ne l’ai promis à personne jusqu’à présent contrairement à ce que j’entends dire parfois. C’est peut-être ma faiblesse, d’autres promettent beaucoup, moi je ne l’ai promis à personne», martèle-t-il.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s