Saint-Etienne : un collectif prétend désarmer la police

Saint-Etienne : un collectif prétend désarmer la police

En plein état d’urgence, alors que les manifestations patriotiques et anti-« migrants » sont interdites, ni le maire, ni le préfet ne voient d’un mauvais oeil la provocation du Comité Anti-fascisme, du CNT, de BDS, de la JC 42 et autres signataires du Week-end d’action : Désarmons la police, démilitarisons les conflits, les 22-23 octobre.

C’est d’abord des affiches placardées sur le mobilier urbain (que la Ville nettoiera, comme d’habitude aux frais du contribuable stéphanois) qui ont attiré mon attention. Et celle, je l’espère des forces de l’ordre, lesquelles, en n’en pas douter, retrouveront des visages familiers parmi les organisateurs et les manifestants du week-end prochain. Si tant est que ces réjouissances soient autorisées.

Si elles le sont, ce ne sera pas faute d’avoir répandu l’information auprès des principaux intéressés du monde judiciaire local.

Des propos que la police ne peut laisser passer

« … Les meurtres policiers connus ne sont que ceux pour lesquels il y a des témoins, ou bien ceux qui ont donné lieu à une plainte des proches qui sont parvenus à faire connaître les faits. En d’autres termes, les médias ne parlent que de ceux qu’ils ne peuvent guère cacher. Depuis le début des années 2010, on note une explosion de ce que d’aucuns voudraient appeler des « bavures policières » (plus de 10 par an). En plus des morts, les blessés et mutilés se multiplient. C’est que non seulement l’armement de la police se perfectionne en puissance et en capacité à faire mal, mais en plus le cadre légal qui entoure l’usage de leurs armes s’assouplit très largement, ce qui leur donne carte blanche pour s’en servir en toute impunité. Les condamnations pour les policiers meurtriers comme mutilateurs se font rares. La légitime défense est bien souvent invoquée et reconnue… »https://desarmonslapolice.noblogs.org/post/category/la-police-tue-la-police-mutile/

Et d’ajouter : « … Grenades, Flash-Balls, Taser, la militarisation du maintien de l’ordre répond à une volonté de réprimer la moindre rébellion, la moindre résistance, la moindre déviance. Que ce soit dans les quartiers ou pendant un mouvement social, contre des sans-papiers ou des militant’es, la police et la gendarmerie usent de la force armée que l’État lui octroie… »  https://desarmonslapolice.noblogs.org 

L’armement militaire et civil dans le collimateur des commandos anarco-gauchistes et communistes

« … Les armes policières utilisées en France et exportées dans le monde entier, sont fabriquées sur le sol français. Verney Carron à Saint Etienne, Alsetex dans la Sarthe, Nobel Sport à Pont-de-Buis sont les entreprises de ce commerce juteux.

Nous voulons mener une percée dans l’imaginaire en ciblant ceux qui produisent les armes de la police. En s’interrogeant sur la logistique qui fait vivre la répression, qui la met en œuvre et en ciblant ce que cette militarisation des conflits et ces politiques de terreur signifient au quotidien sur la population… »

Puisque la participation de la Jeunesse Communiste est annoncée, ne résistons pas à lui rappeler l’Histoire récente :  le pacte germano-soviétique, puis le sabotage constant de l’armement et du matériel des soldats français.

Il n’est donc pas anormal que cette jeunesse normalisée, de la France insoumise mélanchoniste, vienne cracher sur l’ex Manufacture d’Armes de Saint-Etienne, samedi à 15 h pour « FAMAS’tival, parade costumée, animée par une visite guidée carnavalesque du patrimoine industriel de la capitale du FAMAS ». Lequel fusil d’assaut, rappelons-le, est remplacé par les sturmgewher  de H & K, les 416 F et G 36.

Ce qui au passage ne chagrine nullement le Parti communiste français, d’ordinaire toujours prompt à crier au made in France, comme le benêt socialiste à la marinière.

 

Le pedigree des loulous

http://www.cnt-f.org/cnt42/  Mention spéciale pour ce site où l’on trouve, parmi d’autres guides gratuits, celui de « Nos droits face à la Police et la Justice ».

http://www.france-palestine.org/-L-AFPS-qui-sommes-nous- 

Bien qu’elle ne figure pas directement dans l’appel à désarmer la police, une association jamais très loin des mauvais coups à porter à la France et à Saint-Etienne, est à mentionner : http://www.reseauxcitoyens-st-etienne.org

L’examen attentif des photographies et des vidéos de cette nébuleuse pacifico-agressive est pourtant plein d’enseignements.

Même pour la police…

Jacques Chassaing   http://ripostelaique.com/saint-etienne-un-collectif-pretend-desarmer-la-police.html

 

Un commentaire sur « Saint-Etienne : un collectif prétend désarmer la police »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s