Etat islamique : la bataille de Mossoul est lancée

Etat islamique : la bataille de Mossoul est lancée

Mossoul. La bataille a débuté, pour reprendre à l’Etat islamique cette ville qu’il avait prise en juillet 2014, et dans laquelle il avait proclamé le « califat« . L’aviation occidentale assiste une coalition composée de l’armée irakienne, de milices chiites et de combattants kurdes.

En juin 2014, c’est là que tout avait commencé. Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l’Etat islamique, proclamait alors publiquement le « califat« , sur les terres conquises par son organisation terroriste en Irak et en Syrie. Leur prise la plus importante et la plus symbolique était alors la deuxième ville d’Irak, Mossoul. C’est là qu’il faisait son annonce. Ce matin, le pouvoir irakien a annoncé le début de l’offensive pour reprendre à Daech ce bastion, symbolique donc, mais également stratégique.

« Le temps de la victoire est venu et les opérations pour libérer Mossoul ont commencé » a affirmé le Premier ministre irakien Haider al-Abadi à la télévision officielle. « Je déclare aujourd’hui le début de ces opérations victorieuses pour vous libérer de la violence et du terrorisme de Daech ».

Combats de rue
Dans la nuit de dimanche à lundi, les forces de la coalition menée par l’armée turque (assistée de combattants kurdes et de milices chiites) ont progressé vers Mossoul. Dans un premier temps, elles encercleront la ville, avant de lancer l’offensive et de s’engager dans les dangereux combats de rue. Elles sont assistées pour cela par les aviations occidentales. La France a envoyé le Charles-de-Gaulle, qui fonctionne actuellement à plein régime.

Comme l’expliquait Valeurs actuelles (numéro 4167) la semaine dernière, 2 900 marins et 24 Rafale sont à bord du porte-avions. « Depuis Stalingrad, Mossoul est la plus grande bataille symbolique jamais menée », nous soufflait alors un haut responsable militaire français.

Lire aussi : Les secrets de la bataille de Mossoul

L’opération est « un moment décisif dans notre campagne pour infliger à l’État islamique une défaite durable » a estimé le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter. « Nous sommes confiants que nos partenaires irakiens vaincront notre ennemi commun et libéreront Mossoul et le reste de l’Irak de la haine et de la brutalité de l’État islamique ».

Les djihadistes sont en infériorité numérique, mais possèdent l’avantage du terrain. Depuis 2014, ils ont eu le temps de préparer longuement cette bataille. Les 5 000 soldats de l’Etat islamique attendent donc les 20 000 soldats de la coalition. « Cette opération pour reprendre le contrôle de la deuxième ville d’Irak va probablement durer des semaines, possiblement plus » a prévenu le lieutenant général Stephen Townsend, nouveau commandant de la coalition internationale antijihadistes dirigée par les Etats-Unis. http://www.valeursactuelles.com/monde/etat-islamique-la-bataille-de-mossoul-est-lancee-65839

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s